Emploi-Pro

Les bénéficiaires du CIF se forment 900 heures en moyenne

Publié le

les-beneficiaires-du-cif-se-forment-900-heures-e
Qui sont les bénéficiaires du Congé individuel de formation (CIF) ? Qu’espèrent-ils ? Dans quel domaine se forment-ils ? L’Observatoire des Transitions Professionnelles publie aujourd’hui les résultats de sa 2e étude sur le sujet.

Nous sommes en 2009. Jean-Marc réalise qu’il n’a pas suffisamment cumulé d’expérience en tant que grutier malgré les CDD. Pour pouvoir prétendre à un poste plus stable et mieux rémunéré, il le sait, il doit consolider sa formation. Il choisit alors la formule du Cif. Autre part en France, il y a Nathalie, assistante de direction. Elle aime son métier, mais rencontre un obstacle dans son évolution de carrière. Dans son entreprise, sans l’obtention d’un diplôme supérieur, elle n’a aucune possibilité d’évolution. En consultant des fiches métiers et des offres d’emploi, elle affine ses envies et réalise son intérêt pour les ressources humaines. Elle postule à son tour pour un Cif. Enfin, il y a Ludovic, préparateur outillage qui veut changer de voie. Ses horaires de travail ne lui conviennent plus. Travailler la nuit et les week-ends l’empêche de profiter de sa vie de famille. Sans compter qu’il craint pour son emploi, sa société a déjà délocalisé certaines unités de production. Il décide de suivre une formation en Cif pour devenir maréchal-ferrant. Ce fameux Cif, c’est le Congé individuel de formation. Il permet à tout salarié en CDI, à certains salariés en CDD ou demandeurs d’emploi ancien titulaires d’un CDD, de suivre, à son initiative et à titre individuel, une formation de son choix. L’Observatoire des Transitions Professionnelles (OTP), réunissant 7 Fongecif *, dresse dans une étude**, dont les résultats ont été publiés le 5 juillet, le portrait-robot de ces bénéficiaires du CIF.

 

Changer de domaine d’activité

Au départ, il y a le mobile. 53 % des personnes interviewées ont souhaité suivre une formation pour changer de domaine d’activité, sans pour autant aspirer à augmenter leur niveau de diplôme. Une large majorité. Ensuite en 2e position, 2e motif, 28 % des sondés partagent également cette envie d’horizons nouveaux, mais avec cette exigence en plus : acquérir un niveau de diplôme plus élevé. Ils ne sont que 18 % à souhaiter rester dans leur domaine d’activité et à voir le Cif comme le meilleur outil pour diversifier leurs compétences dans leur domaine d’origine.

 

Faiblement diplômés

Au départ, ces salariés sont très peu qualifiés. 41 % des personnes interviewées ont au mieux un BEP. Ils sont issus à 70 % d’une PME, contre 49 % des salariés en France. Ces résultats s’expliquent en grande partie par les priorités de financement que se sont fixées les Fongecif. Ils « accompagnent les transitions des salariés les plus fragiles dans l’emploi et ceux qui ont une probabilité plus faible d’évoluer dans leur entreprise ou d’avoir recours à une formation », pointe l’étude. En moyenne, les bénéficiaires de Cif ont 14 ans d’ancienneté professionnelle.

D’où viennent-ils et où vont-ils ? La moitié de ces salariés sont issus de 3 secteurs d’activité : « le commerce, la réparation automobile et domestique », « l’industrie manufacturière » et « le transport et l’entreposage ». Quant aux spécialités de formation les plus sollicités, elles concernent le « transport, manutention et magasinage » (20 %), « la santé (8 %) et « le travail social » (6%). Les formations durent en moyenne 900 heures. Avant la formation, il faut compter autour de 12 mois, pour élaborer un projet professionnel.

Lucile Chevalier

* Alsace, Bretagne, Centre, Ile-de-France, Pays-de-la-Loire, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes.

** Etude se basant sur les parcours de transition professionnelle de 40 607 salariés ayant bénéficié d’un Congé individuel de formation. Ce total rassemble 57 % du nombre de salariés ayant terminé un CIF en France au cours de la période 2009 ou 2010.

 

 

 

 

 

Qui recrute ?

Ces entreprises recherchent des collaborateurs

Cabinets de recrutement

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X