emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

Aéronautique, les métiers d’aujourd’hui…et de demain

 | par 

Aéronautique, les métiers d’aujourd’hui…et de demain
Demain de nouveaux métiers apparaîtront dans l'aéronautique.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • imprimer

En pleine phase de production le secteur aéronautique et spatial ne s’est jamais aussi bien porté mais manque cruellement de bras ! Explications…

Figure de proue de l’aéronautique européen, le constructeur Airbus, qui fabrique plus de la moitié des avions de lignes produits dans le monde, affiche des besoins nombreux et variés. « Nous recrutons dans une dizaine de domaines. Des infrastructures IT à la maintenance en passant par la mécanique, l’optique et la production aéronautique » assure Mikaël Butterbach, directeur emploi formation et gestion des compétences chez Airbus.(1)

La production en quête de profils spécialisés

Dans le sillage des constructeurs, les équipementiers d’envergure internationale comme Safran sont aussi en quête de nombreux profils notamment dans le domaine de la production.

Le groupe concentre ainsi 60 % de ses effectifs et 35 % de ses recrutements en France. « Pour 2017, nous prévoyons de recruter 700 opérateurs et techniciens » précise Raphaëlle Giovannetti, directrice du développement RH de Safran.

Chez Arconic, une entreprise spécialisée dans la fabrication et l'usinage de pièces métalliques dédiées à l'aviation et l'automobile, les opérateurs qualifiés en production sont également activement recherchés. Comme l’explique Marie Piterek, la directrice des ressources humaines du site Arconic de Cergy. Celle-ci assure la mission de coordination RH pour 9 sites Arconic en France. « Nous avons des besoins sur des spécialités comme l’usinage, le forgeage, le décolletage, le traitement de surface, l’outillage notamment pour produire des systèmes de fixations qui sont utilisés pour l’assemblage des avions ou encore la production d’aubes de turbines, pièces structurantes d’un moteur d’avion ».

Un contexte complexe en forte évolution

Une multiplicité de postes que le secteur a pourtant du mal à pourvoir. La raison principale tient au manque de candidats formés à ces métiers complexes et en forte évolution. Pour y remédier, constructeurs et équipementiers redoublent d’actions sur le terrain pour sensibiliser les jeunes. Et ce dès le collège.

« Des jeunes de notre site de Saint-Cosme-en-Vairais et des jeunes d’autres sociétés industrielles de la région vont à la rencontre d’autres jeunes lors de forums emploi, d’événements sportifs ou institutionnels en local afin de leur faire connaître l’industrie. Ce programme, intitulé Ambassadeurs des métiers de l’Industrie, va être étendu aux sites Arconic de Dives-sur-Mer, Montbrison et Toulouse » ajoute Marie Piterek.

 Retrouvez le supplément complet sur l’aéronautique ici.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Aéronautique : ces profils très recherchés

Aéronautique : ces profils très recherchés

Aéronautique : ingénierie recherchée à tous les niveaux

Aéronautique : ingénierie recherchée à tous les niveaux

Les ingénieurs informaticiens restent toujours très recherchés

Les ingénieurs informaticiens restent toujours très recherchés

Le démantèlement des avions, un gisement d’emplois

Le démantèlement des avions, un gisement d’emplois

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1348 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X