emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans grande distribution

Directeur de magasin : des opportunités à saisir !

 | par 

Directeur de magasin : des opportunités à saisir !
De fait, si il applique la politique commerciale de la maison-mère, le directeur de magasin reste seul aux commandes de son point de vente.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • imprimer

Responsable d'un point de vente aux couleurs d'une enseigne, le directeur de magasin doit aimer le travail de terrain, l’animation d’équipe et surtout être un excellent gestionnaire. Un métier accessible…Mais pas sans expérience!

« Véritable chef d’entreprise » voilà comment se définit Cindy sur le portail web de Carrefour. Directrice d’un magasin « market » au sein de l’enseigne de grande distribution, la jeune femme affirme être « responsable de la gestion de mon magasin, de son animation commerciale et du management des équipes ».

Un œil sur les chiffres

De fait, si il applique la politique commerciale de la maison-mère, le directeur de magasin reste seul aux commandes de son point de vente.  « C’est une fonction très concurrentielle avec un spectre de compétences assez large » avance Yann Depoys. Le  directeur général du site d’emploi en ligne Qapa, complète : « Ce professionnel du commerce doit avoir une bonne connaissance du merchandising, une capacité à gérer l’écoulement des stocks et les promotions en tenant compte du budget du magasin. Il faut être bien organisé et très orienté chiffres».

Si la commande de saumon et foie gras est livrée le 25 au lieu du 23 décembre, on image très vite la panique... Et surtout le manque à gagner. Entre la gestion des stocks et des fournisseurs, le directeur de magasin doit veiller à l’optimisation de son chiffre d’affaires. Une culture du résultat qui réclame une solide expérience.

Une expérience de l’enseigne

L’accès au poste se fait le plus souvent selon deux entrées. La première consiste à commencer comme chef de rayon, après un bac +2, puis à gravir les échelons. La seconde s’adresse à des profils débutants mais plus diplômés (bac +4 ou 5) qui vont occuper très vite un poste de responsable adjoint en binôme avec un directeur d’enseigne plus senior. Dans tous les cas, « c’est un secteur où la promotion interne fonctionne très bien, il y a des opportunités à saisir notamment chez les grands distributeurs » assure Yann Depoys. A l’origine simple vendeur au rayon électronique, photo et son du Carrefour de Saint Brice sous Forêt, Stéphane est aujourd’hui, après plus de dix ans passé à gravir les échelons, directeur d’un hypermarché du même groupe. Malgré une promotion au mérite mise en avant, les recruteurs préfèrent quand même les candidats disposant d’un bagage universitaire conséquent. Les BTS, DUT force de vente ou Master sont les formations commerciales les plus couramment demandées. Elles permettent d’accéder plus rapidement à des postes à responsabilités.

Manager de terrain

Reste, ce qui ne s’apprend pas toujours sur les bancs d’une école : la capacité à animer et fédérer une équipe. Pour Stéphane, les qualités pour réussir dans ce métier sont « l'écoute et l’échange avec les autres, l’adaptabilité et un optimisme à toute épreuve ! ». Proche de ses collaborateurs, le directeur de magasin ne doit pas hésiter à sillonner les allées du magasin pour rencontrer les employés, juger de l'efficacité de ses actions et améliorer le travail des équipes. Véritable chef d’orchestre, il doit fixer des objectifs motivants à ses collaborateurs, s'occuper des recrutements (caissiers, chefs de rayon, comptables...), de la formation du personnel, des emplois du temps des employés, de l'encadrement du comité d'entreprise... « Il lui faut pour cela avoir des compétences en droit social et s’affirmer comme un vrai chef d’équipe » précise Yann Depoys. Des qualités incontournables pour gagner sa place dans un secteur qui embauche, certes en continue, mais où la concurrence est rude.

Tendances de l’emploi

Le développement des hyper centre-ville avec une multiplication d’enseignes offre des opportunités. Les grands groupes de distribution installent également des petits points de vente urbains, qui sont aujourd’hui autant de débouchés possibles. Mais attention la guerre fait rage. « Les sociétés de distribution utilisent de plus en plus les contrats d’intérim pour tester des candidats sur des postes de chefs de rayons ou de directeurs adjoint, cela offre une souplesse aux employeurs » prévient Yann Depoys. La volonté de dénicher le meilleur candidat est la plus forte, alors tenez-vous le pour dit !

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Hausse des recrutements dans la maîtrise d’œuvre

Hausse des recrutements dans la maîtrise d’œuvre

Activer et utiliser ses droits à la formation

Activer et utiliser ses droits à la formation

Maîtrise des magasins et intermédiaires du commerce : des emplois en création

Maîtrise des magasins et intermédiaires du commerce : des emplois en création

Chef de projet tous corps d’état, un métier recherché

Chef de projet tous corps d’état, un métier recherché

GRATUITMBA ou MS : Nos conseils pour faire le bon choix

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2266 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X