emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

En 2016, le recrutement du tourisme visera les commerciaux

 | par 

En 2016, le recrutement du tourisme visera les commerciaux
Certaines niches touristiques, comme la croisière, ici Venise, recrutent encore.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • imprimer

Digitalisation, attentats terroristes, instabilités géopolitiques et conjoncture économique en berne, le secteur du tourisme est attaqué de toutes part, et se débat comme il peut à coups de PSE, fusions et rachats. Dans ce contexte de crise, on recrute surtout dans les fonctions commerciales et de marketing digital.

Le secteur du tourisme souffre. Internet lui a porté les premiers (gros) coups. Aujourd’hui, 70 % des achats en tourisme se font sur la toile. Alors forcément, cela change quelque peu les manières de travailler. « Le nombre d’agences de voyage a réduit, décrit Laurent Bigot, secrétaire national CFDT au pôle Hôtellerie-commerce-restauration. Les tours opérateurs, concevant les circuits, ont moins besoin de ces intermédiaires pour toucher directement les clients qui les découvrent et les approchent par internet. Certains métiers ont aussi quasi disparu du fait de la dématérialisation des données. Il y a moins besoin de préparateur de carnet de voyage (personne chargé de récupérer tickets de voyage, etc, et de constituer dossier clé en main à remettre au client) ou de préparateur des voyages d’affaires. Les entreprises réservent de plus en plus elles-mêmes transport et hôtel sur internet ». Le deuxième coup tient de la crise économique.Les entreprises, dans une démarche de réduction des coûts, commencent en premier lieu à trancher dans le budget consacré aux séminaires et voyages d’affaires. Et le 3ème coup fut porté par les attentats terroristes en Europe et ailleurs et la forte instabilité géopolitique née avec les printemps arabes. Pour donner un exemple, à Paris suite aux attentats du 13 novembre dernier, le nombre de nuitées fin 2015 a baissé de 11,9 % par rapport à la même période l’année précédente selon l’Insee.

Les croisiéristes s’en sortent plutôt bien

Bref, le secteur est attaqué de toutes parts et se débat à coup de PSE (Fram, American Express voyage, Galerie Lafayette Voyage ou le Club Med pour donner quelques exemples), de rachats (le Club Med passant sous pavillon chinois) ou de fusion (Fram et promovacances). Ce n’est pas, bien sûr, très bon pour l’emploi. Néanmoins, certains acteurs et certaines fonctions arrivent toutefois à tirer leur épingle du jeu.

 

5 000 offres au salon Top recrutement

Notre salon Top recrutement proposera le 12 avril environ 5 000 offres d’emploi de responsables commerciaux, chefs de projets, commerciaux, directeurs de restaurant, serveurs des secteurs de la distribution, du tourisme ou de l’hôtellerie. Il s’agit de recruteurs comme le Club med ou le groupe hôtelier Vienna International. Pour s’inscrire et éviter les files d’attente à l’entrée du salon, il est conseillé de se rendre au préalable sur notre site dédié. Le salon se déroulera le 12 avril 2016 à l’espace Grande arche de la Défense-Paris (M° et RER La Défense) de 10 à 18 heures sans interruption.

« Les croisiéristes s’en sortent plutôt bien, explique Maryvonne Labeille, la PDG du cabinet de recrutement Labeille Conseil spécialisé en tourisme. Leur chiffre d’affaire est en croissance. Ils sont aidé par leur outils : il est plus facile de faire bouger un bateau, de le faire aller ailleurs que de déménager un hôtel. Les agences qui se portent le mieux sont celles qui, agiles, ont sur rebondir en proposant d’autres destinations que l’Europe ou les pays du Maghreb. L’Asie marche très fort. L’Ile Maurice a fait un carton à Noël ». Et côté fonctions : « nos clients recrutent beaucoup dans les métiers du marketing digital, poursuit-elle. Ils cherchent des candidats diplômés dans le marketing et ayant parfait leur expérience dans le digital en agence de pub ou de communication. Ils ont besoin de collaborateurs qui comprennent les clients, vont les chercher et leur fasse connaître les produits de l’entreprise. Ils recherchent de la visibilité ».

Même son de cloche à la CFDT. « Les tours opérateurs mettent le paquet sur la communication et les fonctions commerciales. Ils cherchent des vendeurs et des conseillers voyage, titulaire d’un Bac+2 dans le secteur. Comme ces salariés commencent au Smic, il n’y pas beaucoup de concurrence ».

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Vendeur : un métier qui recrute

Vendeur : un métier qui recrute

De nombreux postes dans l’immobilier et le logement social

De nombreux postes dans l’immobilier et le logement social

La double compétence, un atout pour les asset managers

La double compétence, un atout pour les asset managers

Interview de Christelle DARROUX-THIELE, DRH pôle énergie chez GCC (Génie Civil Construction) – forum EPT Decembre 2016

GRATUITMBA ou MS : Nos conseils pour faire le bon choix

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

138 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X