emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur

En 2022, l’emploi sera plus féminisé et plus qualifié

 | par 

En 2022, l’emploi sera plus féminisé et plus qualifié
business man designing a database plan on a screen
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • imprimer

En 2022, il y aura entre 735 000 et 830 000 postes à pourvoir, selon le rapport prospectif sur les métiers et qualifications divulgué aujourd’hui au ministère du Travail. Les femmes occuperont la moitié des emplois. L’emploi sera plus qualifié. Et les métiers qui recruteront le plus appartiennent au secteur d’aide et de service à la personne, de la santé et numérique.

 

2022, en France : 49,1 % des actifs sont des femmes. Elles ont en effet continué à prendre leur place sur le marché du travail. Dix ans plus tôt, en 2012, elles représentaient 47,7 % des actifs. Les salariés sont plus âgés, « en raison des différentes réformes sur le système de retraite augmentant l’âge de départ à la retraite » anticipe Jean Pisani-Ferri, commissaire général de France Stratégie. Et enfin les actifs sont plus diplômés. Normal, « 40 % des personnes entrant en 2015 sur le marché de l’emploi ont eu accès à l’université », a ajouté Jean Pisani-Ferri, ce matin au ministère du Travail lors de la présentation du rapport prospectif sur « Les métiers en 2022 ».

Mais surtout en 2022, il y aura entre 735 000 et 830 000 postes à pourvoir. « 80 % de ces postes (environ 620 000) découlent des départs à la retraite. 20 % sont des créations d’emploi » détaille Françoise Bouygart, directrice de la Dares. Ainsi, il y a les métiers comme agents d’entretien qui vont surfer sur cette vague de papy-boom. C’est en effet le métier le plus porteur en emplois (38 700 postes à pourvoir par an entre 2012 et 2022), et un des métiers où les départs à la retraite seront les plus nombreux (37 500 départs à la retraite en moyenne par an). Il y a aussi les métiers comme ingénieur informaticiens qui eux de leur côté vont plutôt surfer sur la transformation digitale très porteuse en création d’emplois. Ainsi sur les 13 600 embauches envisagées par an, 9000 sont des créations nettes d’emploi.

 

Vendeurs, attachés commerciaux et cadres

En 2022 enfin, la population sera plus âgée et l’économie sera majoritairement tertiaire. Et cela donnera un coup de fouet « aux métiers du commerce et des services qui devraient continuer à se développer, avec notamment de fortes créations d’emplois pour les professionnels de la santé », indique l’étude. Ainsi, dans le détail, 82 700 postes dans le domaine du commerce seront à pourvoir chaque année d’ici à 2022. Cela devrait surtout profiter aux vendeurs (23 200 embauches annuelles), aux attachés commerciaux (14 900 embauches par an) et aux cadres (20 500 recrutements annuels). Dans le domaine des services aux particuliers et aux collectivités, 120 000 embauches seraient envisagées chaque année. Les agents d’entretien profiteront surtout des départs à la retraite. Mais les métiers d’aides à domicile (32 200 postes à pourvoir par an) ou de coiffeurs et esthéticiens (7 600 embauches envisagées par an) seront surtout soutenus par les créations d’emplois (respectivement 15 900 et 4700 créations nettes). Enfin dans le secteur de la « Santé, action sociale culturelle et sportive), 85 000 embauches sont anticipés par an, dont 21 900 pour les infirmiers et 23 300 pour les aides soignants.

Top 5 des métiers cadres qui recruteront le plus en 2022

En 2022, les métiers qui recruteront le plus de cadres seront les administratifs, les commerciaux et les ingénieurs.

 

1. Cadres des services administratifs, comptables et financiers : 24 400 postes à pourvoir par an, 14 700 départs à la retraite chaque année.

2. Cadres commerciaux et technico-commerciaux : 20 500 postes à pourvoir par an et 12 400 départs à la retraite chaque année

3. Cadres de la fonction publique (catégorie A) : 16 900 embauches chaque année, 12 900 départs en fin de carrière par an.

4. Ingénieurs informaticiens : 13 600 embauches annuelles et 4 600 départs à la retraite chaque année.

5. Ingénieurs et cadres techniques de l’industrie : 10 400 embauches annuelles et 5 700 départs à la retraite par an

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Etre recruté avec un handicap, conseils

Etre recruté avec un handicap, conseils

Nos conseils pour conjuguer handicap et évolution professionnelle

Nos conseils pour conjuguer handicap et évolution professionnelle

« Les hommes ont intérêt à travailler pour un employeur favorisant le travail des femmes »

« Les hommes ont intérêt à travailler pour un employeur favorisant le travail des femmes »

Développer au mieux une carrière au féminin

Développer au mieux une carrière au féminin

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

6972 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X