emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur

Les cadres recommencent à changer d'entreprise

 | par 

Les cadres recommencent à changer d'entreprise
business team work building a puzzle isolated over a white background
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • imprimer

En 2014, les cadres ont connu plus de mobilité qu’en 2013, explique l’Apec. Pour, en interne, faire parti des heureux promus, il faudra convaincre directement son supérieur hiérarchique. Les DRH sont peu impliquées dans ce processus.

L’an dernier, près de 3 cadres sur 10 (28 % précisément) ont connu une forme de mobilité. C’est mieux qu’en 2013. Ils étaient alors 24 %, nous append l’Apec dans sa dernière étude publiée le 25  juin. En effet, le contexte économique peu dynamique n’encourage pas beaucoup les mobilités, surtout les changements d’entreprise. En 2014, ainsi 7 % seulement des cadres ont quitté leur entreprise pour une autre. L’année précédente, ils étaient 6 %, en 2012, 7 % l’avaient fait. Concernant les promotions, les cadres ont été légèrement plus appréciés en 2014 qu’en 2013 : 10 % ont été promus contre 8 % en 2013. Enfin, ils restent les autres. 11 % sont ainsi restés dans la même entreprise mais ont soit changé de service ou de département ou ont vu le contenu de leurs postes évolués. En 2013, un cadre sur 10 avait connu ce type de changements.

 

Deux cadres sur 3 souhaitent bouger

L’an prochain, la mobilité des cadres devrait encore s’accentuer. C’est du moins un espoir chez les managers. Deux cadres sur 3 souhaitent ainsi bouger. Ils se donnent 3 ans pour y arriver. Parmi eux, près de la moitié (44 %) envisage de rester dans leur entreprise mais de changer de poste, une part stable par rapport à l’année précédente. Près d’un sur 4 souhaite (39 %) quitter leur entreprise pour une autre (-2 points par rapport à l’an dernier). Enfin, 10 % rêvent de créer leur boîte.

 

L’entretien avec le manager est décisif

Pour ceux qui rêvent de promotion interne, nul besoin de passer par les RH. « Dans la majorité des cas de mobilité interne, elles sont écartées du processus » observe l’Apec. Nul besoin non plus de s’échiner à constituer un dossier de candidature. Seulement 11 % des cadres ayant obtenu une mobilité interne en 2014 l’avaient fait. Ne compter pas non plus sur les dispositifs RH comme l’entretien annuel, l’entretien professionnel ou le bilan de compétences, qui vous placeront automatiquement sur la liste des personnes à promouvoir. « Ces outils sont peu utilisés dans le cadre d’une mobilité interne qui reste un processus largement informel », ajoute l’Apec. Bref, c’est souvent l’entretien avec le manager qui est ici décisif. Mieux vaut donc directement le convaincre en direct.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Les meilleures pratiques plébiscitées à l’étranger

Les meilleures pratiques plébiscitées à l’étranger

Comment se former quand on est en situation de handicap ?

Comment se former quand on est en situation de handicap ?

Comment financer un bilan de compétences

Comment financer un bilan de compétences

Les 4 stratégies pour intégrer un Top MBA

Les 4 stratégies pour intégrer un Top MBA

GRATUITMBA ou MS : Nos conseils pour faire le bon choix

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

11259 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X