emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur

Recrutement dans l'industrie

Les spécialistes du digital moins payés que les autres

 | par 

Les spécialistes du digital moins payés que les autres
LE taiwanais Asustek Computer inaugure la vague des netbooks avec l'EeePC.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • imprimer

A niveau de responsabilité égal, les salariés du digital sont moins bien payés que leurs confrères d’autres secteurs, indique le baromètre Hay Group et l’Association de l’économie numérique (ACSEL) sur les rémunérations des métiers du digital. La raison : à niveau de responsabilité égale, ils sont aussi plus jeunes que les salariés des autres branches de l’économie.

 

La nouvelle est étonnante. Mais les salariés des métiers du digital sont moins payés que les autres. C’est ce que nous apprend le baromètre d’Hay Group et de l’Association de l’économie numérique (Acsel). « Au même niveau de responsabilité, les collaborateurs du digital perçoivent des rémunérations fixes de 6,7 % en dessous de leurs confrères sur le marché général », annonce ainsi le baromètre fondé sur l’interview de 2 880 salariés issus de 173 entreprises et exerçant un métier dans le digital.

Côté augmentation, pas de régime de faveur non plus pour ceux qui portent la transformation digitale dans les entreprises : « + 2 % d’augmentation en moyenne chaque année, contre + 2,1 % sur le marché général », ajoute le baromètre.

 

5 à 6 ans plus jeunes que ceux du marché général

Comment expliquer cela ? Car le secteur du numérique est en croissance (+ 1,8 % attendu cette année selon les prévisions du Syntec numérique) et la demande pour ce type de profils est soutenue (35 000 recrutements prévus pour 2015, selon le Syntec numérique, et le numérique est le 1er secteur recruteur de cadres et créateur d’emplois, selon l’Apec). Pour mieux comprendre ces rémunérations, il faut se pencher sur l’âge des salariés du digital. En effet, s’ils gagnent moins, c’est qu’ils sont plus jeunes. « A niveau de poste égal, les collaborateurs du digital sont 5 à 6 ans plus jeunes que ceux du marché général. Ils accèdent donc plus tôt à des postes à responsabilité », explique le baromètre. D’ailleurs, 60 % des personnes exerçant un métier dans le digital ont entre 25 et 39 ans. Sur l’ensemble du marché, seulement 35 % des actifs ont entre 25 et 39 ans.

Du coup, en comparant les rémunérations non plus selon le même niveau de responsabilité mais en se basant sur l’âge, c’est une autre histoire qui est contée. « A âge égal, les collaborateurs du digital gagnent en moyenne 9,6 % de plus que leurs homologues du marché général », conclut l’étude.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Nos conseils pour conjuguer handicap et évolution professionnelle

Nos conseils pour conjuguer handicap et évolution professionnelle

« Les hommes ont intérêt à travailler pour un employeur favorisant le travail des femmes »

« Les hommes ont intérêt à travailler pour un employeur favorisant le travail des femmes »

Développer au mieux une carrière au féminin

Développer au mieux une carrière au féminin

Nos conseils pour motiver ses quinquagénaires

Nos conseils pour motiver ses quinquagénaires

GRATUITMBA ou MS : Nos conseils pour faire le bon choix

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

11388 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X