emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur

Pourquoi postuler à un Master d’administration des entreprises

 | par 

Pourquoi postuler à un Master d’administration des entreprises
Laurent Bironneau de l'IAE de rennes.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • imprimer
Le Master d’administration des entreprises (MAE) est un diplôme de niveau Bac +5. Il permet, en un an, d’acquérir une double compétence en management. Il est particulièrement recommandé aux salariés prenant ou souhaitant prendre des responsabilités d’encadrement.

Acquérir, pour un novice, des connaissances en management : telle est la mission du MAE, le master d’administration des entreprises. Créé dans les années 50, le diplôme s’est développé tout doucement au sein des instituts d’administration des entreprises. Ces établissements sont tous des entités rattachées à une université. « Le MAE est le complément idéal pour un ingénieur, commente Nicolas Leroy, directeur de la division ingénieur et industrie chez Michael Page. Il complète une vision et permet d’acquérir des connaissances en administration et en finance ».

 

« On acquiert une deuxième compétence »

Le MAE est donc le diplôme de niveau Bac +5 de l’université pour tous ceux qui souhaite acquérir des compétences managériales.   « Ce programme qui offre un niveau Master 2 en un an est un cursus de formation au management pour les non managers, poursuit Patrick Rousseau, directeur de l’IAE d’Aix-en-Provence, le seul institut accrédité Equis. On acquiert donc une deuxième compétence et la capacité, avec le brassage de nos promotions, de dialoguer avec des individus aux cultures et aux expériences différentes ».

Pour un coût oscillant entre 6 500 et 9 000 euros, avec la possibilité à l’IAE de Paris, par exemple, de diminuer les coûts de 50 % si l’on finance personnellement les cours, le MAE a peu de concurrence en France. D’autant plus que ces Masters en formation initiale sont aussi dédiés aux salariés en formation continue. « A l’IAE de Rennes, commentent Armel Liger, le responsable du MAE et Laurent Bironneau, le directeur général de l’institut, nous proposons des cursus répartis sur les vendredi et samedi avec la possibilité de capitaliser les enseignements sur plusieurs années si nécessaire ». Bref, ces MAE permettent une grande souplesse. A l’IAE de Paris, les cours se déroulent à plein-temps sur un an, en cours du soir de 19 à 22 heures ou sur un jour par semaine sur deux ans. L’IAE de Caen propose, lui, un MAE à distance. Il est donc possible de se former tout en travaillant voire de pouvoir étudier sans que son employeur ne le sache.

 

« Idéal pour piloter une BU ».

« Quand un CV additionne les profils ingénieur et MAE, estime Martine de Maintenant, directrice du département industrie du cabinet de recrutement Mercuri Urval, j’estime que ce candidat sait gérer l’ensemble du pilotage d’une entreprise. Cela me montre qu’il est curieux, ouvert et polyvalent. Il est alors aussi à l’aise dans l’étude d’un process que dans la finance. C’est donc l’idéal pour piloter une BU (Business unit) ».

Un MAE en apprentissage pour ingénieurs

Christine Pochet est directrice de l’ Institut d'administration des entreprisesde l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

« L’IAE de Paris propose unMaster d’administration des entreprises en apprentissage. Il s’adresse à des jeunes de moins de 26 ans. Notre public est quasi exclusivement composé de jeunes ingénieursvoulant améliorer leurs connaissances en management et en grands projets internationaux. Nous formons des promotions d’une trentaine depersonnes. Les cours se déroulent en alternance entre notre établissement etl’entreprise de stage. Ouvert depuis 2007, ce cursus se déroule pour un petit tiers enanglais avec un séminaire international en Inde (Bangalore). Les intérêts de cediplôme sont nombreux. Le cursus est gratuit – ce sont les entreprises quis’acquittent des frais de scolarité - et il permet de percevoir un salaire de 53 % duSmic, soit 741 euros par mois . Lesdébouchés sont, de plus, très nombreux : managers de projets, assistance à maitrise de projets, contrôle de gestion deprojets. Nos diplômés travaillent, dans le BTP, pour des entreprises comme Bouygues,en conception de développement de nouveaux produits avec Renault, enmanagement des systèmes d’informations pour Air France, Volvo, PSA, AGF, AirLiquide, Thales, BNP ou L’Oréal ». G.G

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITMBA ou MS : Nos conseils pour faire le bon choix

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

11259 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X