emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans l'industrie

110 000 créations d’emplois pour les métiers de l’informatique et des télécommunications

 | par 

110 000 créations d’emplois pour les métiers de l’informatique et des télécommunications
De nombreuses études de prospective convergent sur l’augmentation de l’emploi dans la filière numérique
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Un rapport de France Stratégie estime à 110 000 le nombre d’emplois créés entre 2012 et 2022. On vous dit dans quels secteurs.

Selon LeMonde.fr, la dernière enquête de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) précise que « la transformation numérique renforce la polarisation de la croissance du marché de l’emploi des cadres sur certaines fonctions (informatique et études R&D) et certains secteurs (activités informatiques, télécommunications et ingénierie R&D). »

Le numérique représente en France aujourd’hui 800 000 équivalents temps plein. Le rapport de France Stratégie précise dans quels secteurs.

L’industrie, première touchée

En 2015, le Conseil national de l’industrie (CNI) remettait pour la première fois un avis au gouvernement sur les enjeux de l’emploi et de la formation pour l’industrie avec ces deux questions essentielles : comment construire une démarche d’anticipation des besoins en compétences et en qualifications dans un contexte d’incertitude forte ? Comment identifier les mutations économiques et technologiques, et les transitions professionnelles à opérer ?

Ce rapport sur la filière numérique est le premier résultat visible de ce travail, conduit dans le cadre d’un partenariat entre le CNI, France Stratégie et le Céreq. Il a été transmis au gouvernement. Il a abouti à la production d’un répertoire des métiers « cœur du numérique ».

Au cœur du numérique, on trouve

Le comité stratégique de la filière numérique (CSF Numérique) du Conseil national de l’industrie rassemble les entreprises des secteurs producteurs de biens et services numériques : industries du numérique (fabrication d’ordinateurs et de matériel informatique, industrie des composants électroniques, fabrication d’équipements électroniques grand public, etc.), services de télécommunications, services informatiques, de l’édition de logiciels et de jeux vidéo, portails internet, services d’hébergement et du commerce et services en ligne. Finalement, la prospective s’est centrée sur les métiers « au cœur du numérique », en mobilisant principalement les partenaires de deux branches professionnelles (télécommunications et services-ingénierie-conseil) soit 860 000 salariés et 80 000 indépendants.

La filière numérique est la filière d’avenir. Télécommunications et services-ingénierie-conseil ont été au cœur des recherches sur les emplois de demain. Mais il faut aussi noter tous les métiers de la cybersécurité, de l’IA (Intelligence artificielle) et de la data qui en découlent : data scientist, data engineer, chief data officer…

Les futurs grands marchés

Il existe une forte convergence des experts pour anticiper une croissance nette du nombre global d’emplois liés au secteur du numérique. Cette croissance résulterait de l’accélération permanente des innovations technologiques : design, robotique, big data, open data, etc. Ces innovations constituent des leviers de croissance pour de nouveaux marchés et également des supports de transformation importants pour les marchés existants. En forte résonance avec les travaux récents de Cap Digital, pôle de compétitivité spécialisé dans la transformation numérique, on peut ainsi identifier onze « grands marchés » qui sont et seront fortement impactés, autant d’un point de vue économique qu’en termes d’emploi, par les transformations technologiques à venir :

Médias (Jeu, édition, cinéma, télévision…)

Commerce et distribution (E-commerce, services activables à volonté…)

Banque et assurance (Ultra-segmentation de la clientèle et approche prédictive…)

Communication, publicité (Vente optimisée dans l’espace de publicité, storytelling des marques…)

Éducation et formation (Cours en ligne, e-learning…)

Santé et bien-être (Réalité augmentée, télémédecine…)

E-tourisme (Évolution des modèles de vente au profit du e-commerce…)

Systèmes de transport (Ville connectée, géolocalisation…)

Industrie manufacturière (Objets connectés, robotique, simulation/modélisation…)

Bâtiment (Building information modeling (BIM) ou modélisation des données du bâtiment)

Ménages (Domotique, bâtiments intelligents…)

 

Une dynamique en faveur des créations d’emploi avec des inconnues

« De nombreuses études de prospective convergent sur l’augmentation de l’emploi dans la filière numérique et plus largement pour les professions du numérique, et ce, quelle que soit l’activité des entreprises employeurs » nous explique l’étude.

« L’exercice de prospective des Métiers et Qualifications réalisé par France Stratégie et la Dares », publié en 2015, propose des projections d’emplois par métiers et qualifications à l’horizon 2022 selon la nomenclature des familles professionnelles (FAP). Dans le scénario central, 110 000 emplois seraient créés entre 2012 et 2022 pour les métiers de l’informatique et des télécommunications, soit une croissance annuelle moyenne de l’emploi de 1,8 % (contre 0,7 % pour l’ensemble des métiers). » Oui mais…les analyses prospectives de créations d’emploi varient du simple au double selon les études recensées !

A noter que L’IT, soit les technologies de l’information, pourrait pâtir d’une pénurie de 80 000 profils d’ici à 2020 et que le Syntec numérique (syndicat professionnel de l’éco système numérique français) prévoit une constance de la dynamique du marché du recrutement, ainsi que « Osons l’industrie » sur les métiers du Big Data et de l’IA.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Digitalisation et disparition des emplois : il faut anticiper

Digitalisation et disparition des emplois : il faut anticiper

Le train de demain : connecté et sécurisé

Le train de demain : connecté et sécurisé

Intelligence artificielle : les emplois qui restent et ceux qui vont disparaître

Intelligence artificielle : les emplois qui restent et ceux qui vont disparaître

Les métiers de l’assurance évoluent

Les métiers de l’assurance évoluent

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

717 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X