emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

28 millions d’actifs en France

 | par Gwenole Guiomard

28 millions d’actifs en France
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Selon l’Insee, le nombre de personnes actives en France s’élevait, en 2008, à 28 millions. 25, 9 millions étaient en emploi et 2, 1 millions au chômage. 89,5 % des travailleurs sont des salariés. L’immense majorité (86,8 %) dispose d’un CDI.

 

C’est un tableau de la France qui se lève tôt que vient de dresser l’Insee dans sa dernière publication : « Une photographie du marché du travail en 2008. Résultats de l’enquête Emploi ». Selon François Chevalier et Anne Mansuy, les deux chercheurs, auteurs de l’enquête, en 2008, 28 millions de Français étaient en âge de travailler et 25,9 millions le faisaient effectivement. Les chercheurs ont recensé 2, 1 millions de chômeurs.

Principal constat de cette étude : la France qui travaille évolue peu. La grande majorité des travailleurs sont des salariés (89, 5 %) et ils ont quasiment tous (86, 8 %) signé un Contrat à Durée Indéterminée (CDI) : ils " étaient 20,1 millions dans cette situation contre 19,1 millions en 2003 ". Les autres formes de contrat de travail (intérim, apprentissage, contrat à durée déterminée), précise l’étude ,concernent 3 millions de personnes, soit 13,1 % de l’emploi salarié. Ce tableau de la France montre aussi parfaitement que les populations les plus jeunes sont aussi les moins protégés. Ainsi, plus de la moitié des salariés de moins de 25 ans est en Contrat à durée déterminée (CDD).

La féminisation du travail

Mais cette population active se régénère doucement en se féminisant. Depuis 2003, la population active a augmenté d’un million de personnes. Cette hausse est en grande partie due à l’accroissement de la population française mais aussi à la poursuite de la hausse de l’activité féminine. Le taux d’activité des femmes, tous âges confondus, est ainsi passé de 50,1 % en 2003 à 51,1 % en 2008. Le taux d’activité des hommes, supérieur de 11 points à celui des femmes, est en baisse de 0,8 point depuis 2003. Cette baisse s’explique par l’arrivée à l’âge de la retraite des générations nombreuses du baby-boom.

Entre 15 et 64 ans, près des deux tiers des personnes ont un emploi mais les hommes davantage que les femmes. Toutefois, depuis cinq ans, la différence est de moins en moins marquée : le taux d’emploi des femmes de 15 à 64 ans est ainsi passé de 58,1% à 60,3 % alors que celui des hommes du même âge a légèrement baissé pour se situer à 69,4 %. Au cours de cette période, l’emploi des femmes a évolué plus rapidement que la population féminine.

Enfin, l’enquête montre que le sous-emploi n’a pas évolué depuis 2003. 1,2 million de personnes sont en situation de sous-emploi, c’est-à-dire ont un emploi (le plus souvent à temps partiel) mais souhaitent travailler davantage. Cela représente 4,8 % des personnes ayant un emploi. Les chiffres étaient similaires en 2003. Plus des trois quarts de ces « temps partiels » sont des femmes.

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5065 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X