emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

3 169 300 chômeurs en France en janvier 2013

3 169 300 chômeurs en France en janvier 2013
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Le nombre de demandeurs d’emploi a encore augmenté en janvier 2013. Certes, la modification des règles de comptabilisation a aidé. Mais, même sans cela, le taux de chômage aurait augmenté. Le gouvernement maintient néanmoins son objectif d’inverser la courbe en cours de l’année.

Cela fait presque 2 ans, 21 mois pour être plus précis, que la courbe du chômage poursuit sa hausse. Fin janvier, il y avait, en France métropolitaine, 3 169 300 demandeurs d’emploi de catégorie A. Autrement dit, la France comptait à la fin du mois dernier 3 169 300 chômeurs n’ayant au cours du mois passé exercé aucune activité. Un nombre en hausse de 1,4 % sur un mois (+ 43 900 personnes) et de 10,7 % sur un an. L’année commence mal. Le nombre de chômeurs se rapproche dangereusement de son record de janvier 1997 avec ses 3,2 millions de demandeurs d’emploi.

 

Nouvelle règle

La Dares tient néanmoins à relativiser ces chiffres. Si le   nombre de chômeurs a augmenté, cela tient, en partie, à la modification de certaines règles. « Depuis le 1 er janvier 2013, les radiations administratives prennent effet à la date de leur notification, et non plus à la date du manquement qui les motive », souligne la cellule de statistique du ministère du Travail. Et, en effet, cette nouvelle règle change quelque peu la donne. « En l’absence de réforme, poursuit la Dares, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A se serait établi à 3 148 200 en France métropolitaine fin janvier 2013, soit une hausse par rapport à fin décembre 2012 de 0,7 % (+ 22 800) ».

Si l’on ajoute aux demandeurs d’emploi de catégorie A, ceux des catégorie B et C, soit ceux ayant au cours du mois exercé une activité réduite, on arrive à 4 680 200 chômeurs en France métropolitaine. Une hausse de 1,3 % (+ 60 800) sur un mois et de 9,8 % sur un an. Ici aussi, sans la réforme, la hausse aurait était moins brutale : de 0,8 % sur un mois (+ 36 800) et de 9,2 % sur un an.

 

Reflux du chômage en 2013 ?

Il n’en reste pas moins que, réforme ou pas, le nombre de demandeurs d’emploi continue à grossir. Et il pourrait continuer à augmenter en 2013. Pour cette année, même si les chiffres diffèrent quelque peu, la plupart des organismes, que se soit la Commission européenne, la Banque de France ou encore l’OCDE, anticipe une croissance molle qui ne devrait pas dépasser les 0,3 %. Dans un tel contexte, il apparaît donc difficile d’inverser la courbe du chômage. Pourtant, le gouvernement n’en démord pas. Tout sera mis en œuvre pour faire refluer le chômage au cours de l’année. Le chômage « sera vaincu tout au long de l’année », a réaffirmé Michel Sapin, le ministre du travail.

Lucile Chevalier

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8069 offres d’emploi en ligne

Fermer X