emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires dans l'industrie

52 500 euros brut par an : le salaire moyen des ingénieurs en 2007

52 500 euros brut par an : le salaire moyen des ingénieurs en 2007
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Pour être un ingénieur très bien payé, mieux vaut être un homme, âgé, travaillant dans l’industrie à un poste de direction générale. C’est un des résultats de la 19e étude sur la situation des ingénieurs menée par le CNISF.

 

En 2007, le salaire médian des ingénieurs a poursuivi sa croissance. Il atteignait 52 500 euros contre 51 875 euros en 2006. Les débutants devaient se satisfaire de 32 188 euros, une valeur proche de la moyenne qui s’élève à 32 833 euros, indique le conseil national des ingénieurs et des scientifiques (CNISF) dans la 19e édition de son étude sur la situation des ingénieurs. Elle a été réalisée à partir de 50 000 réponses obtenues.
Les femmes ingénieurs restent globalement beaucoup moins bien payées que les hommes. Deux chiffres résument l’écart : 91% des hommes ont perçu plu de 34 000 euros, tandis que c’est le lot de seulement 75% des femmes.

Mieux vaut être DG dans l’industrie que travailler dans l’agriculture
 
Le salaire brut médian n’est pas le même selon la fonction occupée par l’ingénieur. Pour gagner le plus d’argent, mieux vaut occuper une direction générale (103 731 euros) qu’être enseignant (48 383 euros) ou travailler dans les services d’études de recherche et de conception (45 522 euros). Entre les deux, avec un salaire médian compris entre 50 et 65 000 euros, se trouvent toutes les fonctions restantes (marketing, administration, systèmes d’information et production).
L’industrie reste le secteur où les ingénieurs sont les mieux rémunérés avec un salaire annuel médian atteignant 55 190 euros. Derrière se trouvent les services (50 000), le BTP (46 500) et l’agriculture (41 058). Parmi les facteurs expliquant les différences de salaire se trouvent l’exercice de responsabilités. Les ingénieurs déclarant exercer des fonctions hiérarchiques obtiennent 65 000 euros, contre 43 373 pour ceux qui n’en ont pas (encore). De même les responsabilités internationales paient : 62 800 euros contre 47 309 pour les ingénieurs ayant une activité franco française.
Optimistes, les deux tiers des ingénieurs prévoyaient une hausse de salaire pour 2008, 1% seulement d’entre-eux prévoyant une diminution de leurs revenus. Toutefois, ces chiffres sont à relativiser. Seuls les ingénieurs de plus de 30 ans anticipaient une hausse. Chez les débutants, la proportion qui anticipe une augmentation de salaire a même baissé de 5% par rapport à 2007.
 
Christophe Bys
 
L’étude sur la situation des ingénieurs comporte bien d’autres informations. Les salaires ne sont qu’un des nombreux chapitres. Les thèmes abordés concernent aussi bien la formation que la satisfaction au travail, en passant par les carrières internationales. Pour en savoir plus :
enquete.cnisf.org/ 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

527 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X