emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

58 300 euros, salaire moyen des dirigeants

58 300 euros, salaire moyen des dirigeants
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Tous les dirigeants d’entreprises ne sont pas égaux quand il s’agit de passer à la paie. Le salaire croît avec la taille de l’entreprise. Entre les stars du CAC 40 et les patrons de PME, l’écart est grand.

La plupart des dirigeants d’entreprises peuvent dormir tranquille : leur salaire ne fera pas la Une des journaux demain. Les montants astronomiques atteints par certains ne sont pas le quotidien des quelques 200 000 dirigeants salariés, indique l’Insee dans une étude plus générale sur les revenus des indépendants.

En 2007, le salaire net moyen reçu par ceux-ci était de 58 300 euros, soit un peu plus de 4 500 euros par mois. C’est mieux que le salaire médian des cadres, mais certains touchent beaucoup plus. Il est vrai que la rémunération totale d’un dirigeant ne se résume pas au seul salaire net. Sur les stock-options et autres plus-values réalisées grâce à la revente des parts sociales, l’enquête de l’Insee ne dit rien.

 

3 430 euros nets par mois dans les plus petites entreprises

Derrière la moyenne, on trouve une variété de situations, le salaire variant sensiblement avec la taille de l’entreprise. Dans les plus petites – moins de 10 salariés –, le salaire annuel moyen est de 41 160 euros   soit 3 430 euros par mois. De 10 à   49 salariés, le salaire monte à 68 230 euros annuels   (5 685 nets par mois). La barre des 100 000 euros est franchie pour les entreprise de plus de 50 salariés : 103 580 euros annuels (8 631 mensuels) de 50 à 249 salariés, 178 440 (14 870) de 250 à 999 salariés et 301 640 (25 136 par mois) au-delà. L’Insee rappelle que trois quarts des dirigeants sont à la tête d’une entreprise de moins de vingt salariés et perçoivent donc des revenus plutôt modérés.

L’étude montre aussi que les revenus des dirigeants ont augmenté de 6,2 % par an en moyenne entre 2005 et 2007, soit plus que pour la moyenne de la population. Le sentiment qui transparaît parfois d’une divergence entre les salariés et leurs dirigeants est à chercher de ce côté. En matière de revenus, la satisfaction des uns et des autres dépend certes du montant absolu inscrit en bas de la fiche de paie, mais aussi de l’évolution des salaires relatifs.

 

Christophe Bys

 

Dans l’industrie des salaires allant de 20 700 à 130 000 euros

Le salaire moyen du dirigeant de l’industrie est de 60 300 euros, soit un peu plus que la moyenne tous secteurs confondus. Mieux vaut travailler dans l’énergie (98 900 euros) ou l’automobile (79 000 euros) que dans les biens d’équipement ou l’agro-alimentaire.

Démentant la citation, la valeur (du salaire) attend le nombre des années. Le dirigeant de moins de 40 ans doit se contenter de 43 500 euros, son aîné âgé de 40 à 49 ans percevra 58 200 et après 50 ans, il touchera 66 700. Les dirigeantes ne touchent que 45 600 euros, leurs virils collègues 62 600. Enfin, le Francilien s’octroie 77 100 euros, quand le dirigeant décentralisé doit se contenter de 56 000 euros. France, terre de contrastes…

 

 

Lire l'enquête sur le revenu des indépendants de l'INSEE et trouver les pratiques de rémunération selon votre secteur et la taille de votre entreprise, cliquez ICI

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8540 offres d’emploi en ligne

Fermer X