emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

6/ « Mon quotidien à l’école n’est pas toujours évident »

6/ « Mon quotidien à l’école n’est pas toujours évident »
Etienne senamaud.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Étienne Senamaud, 23 ans, est étudiant en 2e année à l’Enac (École nationale de l’aviation civile).

« Titulaire d’un Deust [diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques] aéronautique, j’ai postulé, il y a deux ans, à la DGAC (Direction générale de l’aviation civile). Sans succès. J’ai fait le choix de poursuivre ma formation à l’Enac, un rêve que je nourrissais depuis mes 13 ans. J’y suis entré en septembre 2010, par concours, pour suivre une formation de sept mois de technicien aéronautique d’exploitation. J’ai à nouveau postulé, avec succès, à la DGAC. Je suis actuellement en deuxième année de l’école supérieure d’aviation afin d’obtenir le diplôme de technicien supérieur des études et de l’exploitation de l’aviation civile. Je n’y suis pas entré par la voie habituelle du concours mais sur dossier, car j’ai un handicap moteur. La principale difficulté a été de trouver un poste qui soit réservé aux travailleurs handicapés dans l’administration dans une perspective à trois ou quatre ans. L’Enac m’a beaucoup aidé dans ce parcours du combattant pour réaliser CV, lettre de motivation et me préparer à l’entretien. Mon quotidien à l’école n’est pas toujours évident. Je suis les cours comme les autres. J'ai embauché une auxiliaire de vie à temps plein. J’ai surtout besoin d’une rampe d’accès, ce dont dispose l’école. Mais il reste des endroits qui ne sont pas encore aux normes, des ascenseurs qui tombent en panne… Il est vrai que je suis le premier à l’Enac à avoir un handicap aussi lourd. Du coup, même avec un établissement de bonne volonté doté d’un référent sociétal, d’une assistante sociale, etc., je dois essuyer les plâtres et patienter. »
Pascale Kroll

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8723 offres d’emploi en ligne

Fermer X