emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

A Davos, les patrons affichent leur confiance en l’avenir

A Davos, les patrons affichent leur confiance en l’avenir
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Les chefs d’entreprise ont de nouveau le moral. Ils anticipent une reprise d’activité et d’embauches pour 2011, d’après un sondage du cabinet de conseil PwC, présenté à Davos.

 

C’est le cœur plus léger que les patrons se sont rendus ce matin au forum économique à Davos. Le moral est de retour. D’après le sondage publié traditionnellement la vieille de l’événement par le cabinet de conseil PricewaterhouseCoopers (PWC), 48 % des chefs d’entreprise se déclarent « très confiants » quant à la croissance des 12 prochains mois. En un an, le taux de confiance a grimpé de 17 points et retrouve quasiment le niveau des beaux jours de l’année 2007 (51 %). C’était avant la crise. Cet optimisme varie selon les régions. 54 % des patrons en Asie Pacifique se déclarent très confiants, de même que 47 % des patrons du Nord de l’Amérique. En comparaison, les Européens broient du noir (39 %) et particulièrement les Français (27 %) et les Britanniques (27 %).

Les économies émergentes ont de quoi se réjouir. Elles développent une forte confiance. C’est à travers ces pays que les patrons envisagent l’avenir. 90 % des chefs d’entreprise ont ainsi déclaré anticiper une croissance   de leurs activités en Asie au cours des 12 prochains mois, contre 84 % en Amérique latine, 75 % en Afrique, 72 % au Moyen-Orient, 70 % en Europe orientale et seulement 45 % en Europe occidentale.

 

De nombreuses embauches à la clé

Qui dit reprise d’activité dit reprise des embauches. Plus de la moitié (51 %) des 1201 PDG interrogés par PwC comptent recruter de façon importante en 2011, contre 39 % lors de la dernière étude. Et seulement 16 % des patrons envisagent une réduction des effectifs, contre 25 % l’an passé.

Autant de signes qui laissent penser que 2011 sera l’année de la reprise. La crise est derrière ? Peut-être mais elle n’en a pas moins laissé des traces. « Il est intéressant de noter l’importance de l’innovation dans les nouvelles priorités des chefs d’entreprise. L’an passé, seulement 20 % d’entre eux considéraient qu’elle était une opportunité majeure pour leur développement contre 29 % aujourd’hui. Depuis 2007, le renforcement des parts de marché était considérée comme la principale opportunité de croissance », explique Etienne Boris, directeur général, responsable du développement de PwC en France.  La recherche et le développement seront à l’honneur pour l’année à venir avec de nombreuses embauches à la clé.

Lucile Chevalier

 

 

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4907 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X