emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

A qui accorder un congé sabbatique ?

 | par Rédaction L'Usine Nouvelle

A qui accorder un congé sabbatique ?
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour Chantal Baudron, dirigeante du cabinet Chantal Baudron, il n'est pas possible de donner satisfaction à tout le monde : « Accepter plusieurs absences de longue durée peut se traduire par une perte de savoir-faire dramatique. Surtout s'il s'agit de cadres expérimentés qui ont une connaissance des rouages informels de l'entreprise. Il est compliqué de les remplacer par des CDD. »
Les priorités se définissent naturellement : « On ne peut pas repousser un congé parental car l'enfant est là. En deuxième position, je place le congé formation car on peut imaginer que cela a un lien avec l'entreprise. En revanche, le congé sabbatique est, avant tout, pour la personne et vient en troisième. »
Le manager est amené à refuser : « Il peut demander à ces salariés de différer leur départ d'un an par exemple. Mais il risque de susciter de la frustration car, lorsque les salariés formulent leur demande, ils ont déjà pris leurs dispositions, impliqué leur famille... »
Il faut individualiser les réponses : « Il doit éviter de réagir trop brutalement en disant : " Il ne me reste plus qu'à fermer le service ! ". Et voir, au cas par cas, quelles sont les solutions. Cela peut l'amener à faire des promesses, par exemple, à accepter la demande pour l'année suivante. »

Conclusion

« Pour une génération, il y a une lame de fond d'une plus grande préoccupation de la qualité de vie, reprend Chantal Baudron. Il y a quelques années, les salariés osaient moins faire ce genre de demande et faisaient passer leur carrière avant. La société étant plus permissive en la matière, ils ont moins de scrupules, ce qui peut poser des problèmes dans le fonctionnement des entreprises. »
 

Comment ça se passe chez Balaton

Jeudi soir, bureau de Lambert
« Xavier ! Ça fait longtemps que vous attendez ? »
Sylvain Lambert, le directeur commercial de Balaton, avait levé les yeux de son clavier d'ordinateur pour découvrir Xavier Fournier appuyé au chambranle de sa porte.
« Je vous laissais finir...
- C'est bon, entrez ! Qu'est-ce que je peux pour vous ? »
Fournier se racla la gorge.
« Euh, comme je vous l'ai dit lors de mon entretien d'évaluation, ça fait un petit moment que je travaille ici... Je suis très content de ce que je fais... Vraiment... »
Un peu exaspéré par les circonvolutions de Fournier, Lambert le coupa :
« Venez-en au fait ! Qu'est-ce que vous voulez ? Une promotion ? »
Voyant son chef s'énerver, Fournier prit une grande inspiration et se lança :
« Non, non... En fait, j'ai réfléchi cet été... J'aimerais prendre un congé sabbatique... Un an pour faire des voyages, prendre du recul... Je suis sûr que ce sera bénéfique ensuite pour mon travail... Je serai plus ouvert aux autres, moins stressé quand je reviendrai... »
Ouf ! C'était fait ! Depuis trois semaines, il se demandait comment présenter ça ! Finalement, ce n'était pas si terrible !
C'était sans compter sur la réaction de Lambert :
« Alors, vous aussi ! »
Fournier le regarda, étonné « Il y a déjà des candidats ?
- Pas pour faire le tour du monde, non ! Mais il y a Bérangère qui veut pouvoir s'occuper de ses enfants et qui vient de me demander un congé parental ! Arnaud qui a décidé de préparer un MBA et qui sollicite un congé individuel de formation ! Et, vous, par-dessus le marché ! Je fais quoi, moi ? Je ferme le service pour que vous réalisiez vos rêves ? " Désolé, Balaton ne vend plus rien pendant un an ", je m'imagine en train de dire ça aux clients... »
Fournier resta coi, mais cela ne calma pas son chef :
« Xavier, je vous aime bien, mais là, c'est non... »
Fournier se leva, lâcha un « merci » morne et s'éloigna. Dans le couloir, il imaginait la déception de Stéphanie, sa copine. Elle qui avait déjà préparé les itinéraires, regardé le prix des vols...

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

7825 offres d’emploi en ligne

Fermer X