emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

A quoi vous attendre lors d’un processus de recrutement

A quoi vous attendre lors d’un processus de recrutement
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
A qui revient le dernier mot lors d’un recrutement ? Combien d’entretiens allez vous devoir passer avant d’être embauché ? Le cabinet de recrutement Robert Half s’est penché sur les pratiques d’embauches en France et chez nos voisins européens.

 

Le processus de recrutement dure en moyenne un mois en France. 32 % des responsables interrogés par le cabinet de recrutement Robert Half déclarent qu’ils mettent entre 4 et 5 semaines pour embaucher un nouveau salarié pour un poste. 16 % prennent même plus de temps : entre 6 et 10 semaines. Mais cela n’a pas toujours été le cas, la crise a quelque peu modifié les mœurs. « Depuis bientôt 2 ans en France, nous constatons un allongement du processus de sélection. Le risque clairement identifié est de ‘perdre’ des candidats valables », analyse Bruno Fadda, directeur associé de Robert Half France. En comparaison, la République Tchèque et l’Espagne font figure de Carl Lewis du recrutement. 44 % des managers tchèques et 37 % des Espagnols indiquent en effet qu’il leur faut entre 2 et 3 semaines pour pouvoir un poste. La Suisse, l’Allemagne ou l’Irlande, prennent autant de temps que la France : entre 4 et 5 semaines.

En terres françaises, au cours de ces 4 à 5 semaines, le finaliste passera entre 2 et 3 entretiens. C’est à l’issue de ce nombre d’entretiens que 57 % des managers français déclarent pouvoir prendre leur décision définitive.

 

Le responsable de service a le dernier mot

La peur française de passer à côté du bon candidat empêche également les managers à trop sélectionner. Il ne faut pas vous étonner, si lors de la phase finale du recrutement, vous êtes encore en concurrence avec 3 ou 5 autres candidats. 28 % des responsables indiquent que leur liste finale de sélection comprend de 4 à 6 nominés. 16 % ont même la liste qui s’allonge avec 7 à 10 candidats. En République Tchèque (39 %), en Autriche (37 %) et en Belgique (22%), les managers tranchent plus dans le vif en ne gardant pour la finale de 1 à 3 personnes.

Enfin, si une personne doit être convaincu de vos qualités pour pourvoir au poste c’est le responsable du service concerné. Il est la personne la plus influente dans la décision finale d’embauche. Dans 30 % des cas, c’est la personne la plus impliquée dans le processus de recrutement, devant le responsable ressources humaines (25 %) et l’équipe de management (21 %).

Lucile Chevalier

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4675 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X