emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

« Alsachimie va de l’avant ! »

« Alsachimie va de l’avant ! »
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Nouvelle entreprise implantée sur le territoire alsacien depuis bientôt deux ans, Alsachimie jouit de plus de 65 ans d’histoire industrielle. Cette joint-venture entre BASF et DOMO Chemicals est spécialisée dans la fabrication du sel de nylon et d’autres intermédiaires de la chaîne du polyamide. Elle affiche un fort dynamisme, source d’attractivité pour ses collaborateurs et s’apprête à accueillir une nouvelle activité dans le domaine de l’énergie. Frédéric Fournet, directeur d’Alsachimie, fait le point sur les développements et les recrutements à venir. 

Comment se traduit le dynamisme d’Alsachimie dans son secteur ?

Alsachimie est un nouvel acteur en termes de marque dans l’univers de la chimie puisque l’entreprise a été créée en janvier 2020. Pour autant, nous sommes ancrés dans une histoire industrielle forte de la chimie : notre site, dont nous sommes les héritiers, existe depuis 1955. Si nous représentons l’héritage de groupes illustres comme Rhône Poulenc, Rhodia ou encore Solvay, aujourd’hui, nous sommes davantage une entreprise de taille intermédiaire, qui rassemble plus de 630 salariés. Nous nous félicitons de cette double appartenance qui nous permet à la fois de bénéficier de compétences fortes dans notre secteur, et aussi d’une plus grande autonomie et réactivité, essentielles pour nos clients. 

Avez-vous été impacté par la crise sanitaire et économique ?

Alsachimie est aujourd’hui en plein rebond post-crise sanitaire. Après une année 2020 compliquée, Alsachimie repart de l’avant durablement. Nous investissons en moyenne 30 millions d’euros par an dans la sécurité, la maintenance, le renouvellement et l’amélioration de l’entreprise. En parallèle, nous développons de nouveaux projets. Par exemple, en 2020, nous avons investi 10 millions d’euros dans une nouvelle chaudière au gaz naturel, nous permettant ainsi de réduire notre impact environnemental, notamment nos émissions d’oxydes d’azote. 

Quelle est la vocation de la plateforme Weurope by Alsachimie développée en parallèle ?

Cette plateforme économique et industrielle, que nous gérons, nous permet de tirer le bénéfice de toutes les compétences présentes sur le site afin d’attirer d’autres entreprises en lien avec notre activité de chimiste. Elle contribue au développement local. Nous avons d’ailleurs le plaisir d’accueillir B+T Group, qui planifie, construit et exploite des centrales à combustibles dérivés de déchets. Un investissement de 110 millions d’euros est en cours pour la mise en place d’une unité de production d’énergie qui va permettre ainsi de valoriser des déchets non dangereux, en créant environ 35 emplois supplémentaires sur la plateforme, et pour nous, de réduire d’environ 50 000 tonnes nos émissions de CO2. Ce projet participe à l’amélioration de notre mix énergétique pour les 30 prochaines années, tout en assurant une alternative énergétique compétitive.

« Des perspectives d’évolution offertes aux collaborateurs »

En quoi ce dynamisme impacte-t-il votre politique de recrutement ?

Notre politique de recrutement est volontariste. Par exemple, chaque année, nous accueillons une cinquantaine de stagiaires et d’alternants en apprentissage ou en contrat de professionnalisation, dans toutes les sphères de l’entreprise : production, maintenance mécanique et électrique, instrumentation, laboratoire, logistique, sécurité, environnement, communication, ressources humaines, finances. Et en termes de recrutement post-alternance, nous nous inscrivons au-delà de la dynamique régionale avec plus de 70 % d’embauches dans l’entreprise. Nous avons besoin d’un panel de métiers indispensables pour gérer nos activités. Nous proposons aussi les Certificats de qualification professionnelle (CQP) mis en place et reconnus par notre branche professionnelle, France Chimie, pour les personnes en reconversion. Enfin, face au turn-over lié notamment à la pyramide des âges, et pour le développement de nos projets, nous proposons une vingtaine d’embauches par an. Cette politique de recrutement participe à notre ancrage territorial. 

Quel cadre d’emploi proposez-vous à vos salariés ? 

Il est essentiel pour nous d’offrir des perspectives d’évolution à nos collaborateurs dans leur domaine de compétences ou, via des passerelles, dans d’autres métiers. Nous avons donc une politique de formation tout au long de la vie professionnelle. Nous proposons en moyenne 17 000 heures de formation par an sur des thématiques variées comme la sécurité, le management, l’environnement.

Quelles sont les valeurs auxquelles vous êtes attachées ?

Nous affichons une culture « sécurité » forte. Nous sommes un site classé SEVESO, et nous n’avons de cesse d’identifier les dangers et d’évaluer les risques pour adopter des mesures adaptées tout en ayant conscience que rien n’est jamais acquis dans ce domaine. Nos salariés ont toutefois un sentiment de protection. Nous le ressentons aussi avec le dialogue social de qualité instauré sur notre site. Nous avons d’ailleurs signé 18 accords d’entreprises en 2020. Nous menons en outre une série d’actions engageantes pour l’environnement. Un tiers des 30 millions d’euros d’investissement annuel sont dédiés à l’hygiène, la sécurité et l’environnement. Depuis les années 2000, nous avons diminué de 50 % nos impacts environnementaux avec une réduction des rejets dans l’eau et dans l’air, et avons amélioré notre efficacité énergétique de 20 % sur les 5 dernières années. C’est un devoir pour nous de progresser dans ce domaine et d’agir pour notre territoire. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous sommes partenaires de la marque Alsace, et que nous détenons le label Alsace Excellence. C’est une reconnaissance de la part de notre territoire auquel nous sommes profondément attachés. 
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Mistertemp’ : Le leader de l’intérim digital vient de passer les 400 000 contrats intérimaires

Mistertemp’ : Le leader de l’intérim digital vient de passer les 400 000 contrats intérimaires

Un campus 100% numérique

Un campus 100% numérique

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

La transformation de l’entreprise, clé d’une réussite en 2021

La transformation de l’entreprise, clé d’une réussite en 2021

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1451 offres d’emploi en ligne

Fermer X