emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur

Baisse importante des plans sociaux

Baisse importante des plans sociaux
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
230 plans sociaux ont été recensés par le ministère du Travail pour les mois de septembre, d’octobre et de novembre dernier. C'est deux fois moins que l'année dernière. Le niveau des licenciements massifs est désormais similaire à celui d’avant la crise.

L’usine Confection 2012 de Decazeville, dans l’Aveyron, n’a pas survécu à la nouvelle année. Le 23 décembre dernier, elle a fermé ses portes, laissant ses 25 employés sur le carreau. Dans le Nord-Pas-de-Calais, à Verquin, ce sont 81 employés de la Société européenne de mécanique qui furent licenciés. Quant au groupe Hygena, son plan social continue à être négocié en ce début d’année. Ces mauvaises nouvelles cachent toutefois une tendance positive : les plans sociaux sont en baisse. Et cette chute est même spectaculaire. Pour octobre dernier, le ministère du Travail a recensé 65 plans de sauvegarde pour l’emploi ou plans sociaux. Cela faisait 10 ans que l’on n’avait pas vu un chiffre aussi bas pour un mois d’octobre. Au mois suivant, en novembre, 85 plans ont été comptés par le ministère, contre 140 un an plus tôt. Ainsi au total, sur les 3 derniers mois de connus, de septembre à novembre 2010, 230 plans sociaux ont été annoncés, soit 53 % de moins qu’un an auparavant. Encore mieux, cette chute ramène les plans sociaux au niveau d’avant la crise.

 

 

Exit la crise ?

A la fin 2008 et au début 2009, on comptait en moyenne 200 plans sociaux par mois. Cette phase d’ajustement est derrière nous. Exit la crise ? Pas vraiment, cette tendance ne signifie pas que les entreprises recommencent à embaucher, ni qu’elles arrêtent de licencier, mais simplement qu’elles usent de mesures moins radicales pour se restructurer. Un plan de départs volontaires est préféré à un plan social. Les ruptures conventionnelles apparaissent, à en juger par leurs succès, comme un autre moyen pour une restructuration. Plus de 500 000 demandes ont été déposées depuis l’été 2008, date de création de ce dispositif de licenciement à l’amiable, et 430 000 ont été validées par le ministère du Travail.

Lucile Chevalier

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

17586 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X