emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans l'industrie

Besoin de compétences dans l'industrie aéronautique

 | par 

Besoin de compétences dans l'industrie aéronautique
39 % des jeunes diplômés proviennent d’écoles d’ingénieurs
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Selon le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS), l’effectif aéronautique et spatial est estimé à environ 190 000 salariés. La conjoncture du secteur est actuellement favorable et le besoin en compétences est réel. Quels sont les métiers qui recrutent ?

Avec 12 000 recrutements en 2017 (+ 20% par rapport à 2016), le secteur a créé environ 2000 emplois nets en France (+1 %) d’après le GIFAS. Le secteur a embauché 56 000 personnes en France sur les cinq dernières années, soit 1/3 de ses effectifs. Les recrutements ont été composés de près de la moitié d’ingénieurs et cadres, un quart d’opérateurs qualifiés et un quart de techniciens et employés. 25% étaient jeunes diplômés. La profession poursuit son investissement dans l’alternance, avec près de 7 000 apprentis et contrats de professionnalisation fin 2017 (+ 6% par rapport à 2016).

Pour 2018, le volume d’embauches devrait être de l’ordre de 12 000 personnes, ce qui peut contribuer de nouveau à la création d’emplois en France.

Attention, les chiffres du GIFAS, n’incluent pas l’intérim, ni la totalité des fournisseurs et sous-traitants : cette filière est estimée à plus de 350 000 emplois en France. Cette situation justifie plus que jamais une coopération renforcée de la filière avec le système éducatif afin qu’il soit en mesure de répondre aux demandes des industriels en qualifications, de tous niveaux, opérateurs qualifiés, techniciens et ingénieurs.

Répartition des effectifs

Dans le secteur de l’aéronautique, la répartition des effectifs est selon le GIFAS de :

  • 42 % de cadres et d’ingénieurs.
  • 29 % d’employés, agents de maîtrise et techniciens.
  • 29 % d’employés.

Le secteur aéronautique regroupe 92 % des embauches (175 000 emplois) et le spatial 8% (15 000).

C’est la région Ile-de-France qui regroupe le plus d’emplois (29 %), suivie de l’Occitanie Pyrénées-Méditerranées (27 %), de la Nouvelle Aquitaine (11 %) et de la Provence-Alpes Côte d’Azur (7%).

Le recrutement : 72% de CDI

Le secteur a principalement recruté des hommes (75%) ces deux dernières années. 72 % des recrutements ont eu lieu en CDI tandis que 28 % étaient en CDD.

Les jeunes diplômés ont toute leur place dans leur secteur. Ils représentent 25 % des recrutements (3000 jeunes), 50 % d’entre eux ont été recrutés en tant que cadres et ingénieurs, 22 % comme techniciens supérieurs, 22 % comme ouvriers qualifiés et 6 % comme employés.

39 % des jeunes diplômés proviennent d’écoles d’ingénieurs, 16 % de BTS/DUT, 13 % d’un bac pro/technique, 10 % de Master universitaires ou encore 8 % de licences pro/techniques.

Concernant l’alternance, au 31 décembre 2017, 4900 contrats d’apprentissage étaient en cours, soit +7 % par rapport à 2016, et 1800 contrats de professionnalisation étaient en cours également, +5 % par rapport à 2016.

39 % des jeunes ont un niveau bac+5, 23% un BTS/DUT, 22 % un niveau bac+3/4, 14 % un niveau Bac et 2 % un niveau CAP/BEP.

Les salaires

En termes de salaires, les données de 2016 précisent que :

  • Avec 12 ans d’ancienneté, un ouvrier gagne en moyenne 32 000 euros annuel brut.
  • Avec 17 ans d’ancienneté, un technicien gagne 41 000 euros annuel brut.
  • Avec 13 ans d’ancienneté, les ingénieurs et cadres gagnent 65 000 euros annuel brut.

Panorama des métiers

Pour construire les avions civils et militaires, les drones, les hélicoptères, les systèmes propulsifs ou encore les missiles, des compétences sont attendues dans différents secteurs comme l’industrie des systèmes et des équipements, l’espace, la maintenance ou encore l’industrie de sécurité.

Parmi les métiers qui recrutent :

Bureau d’études et Recherche et développement :

  • Ingénieur R&D Structure
  • Technicien Conception mécanique
  • Ingénieur développement logiciel
  • Dessinateur projeteur

Production :

  • Technicien méthode
  • Ajusteur monteur cellule
  • Stratificateur-drapeur
  • Ingénieur de production

Maintenance / réparation

  • Mécanicien-maintenance
  • Mécanicien électricien sur avion ou hélicoptère

Essais/Tests/Simulation

  • Technicien essai sol sur avion ou hélicoptère
  • Ingénieur intégration satellite ou radar
  •  

Fonctions support

  •  Ingénieur chargé d’affaires
  • Technicien support client
  • Ingénieur de l’amélioration continue
  • Technicien contrôle qualité
  • Responsable achat

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Une nouvelle formation dédiée à la conception des navires

Une nouvelle formation dédiée à la conception des navires

L’industrie dans le Top 4 des métiers qui recrutent

L’industrie dans le Top 4 des métiers qui recrutent

Grand Paris, quels emplois vous attendent ?

Grand Paris, quels emplois vous attendent ?

BTP : la reprise du secteur implique 200 000 recrutements

BTP : la reprise du secteur implique 200 000 recrutements

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

834 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X