emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans la grande distribution, Directeur de magasin

Boucher, une fonction idéale pour devenir directeur de magasin

 | par 

Boucher, une fonction idéale pour devenir directeur de magasin
Dans les petites structures, un boucher débute entre 23 000 et 26 000 euros brut sur 13 mois.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Le rayon boucherie est un excellent tremplin pour arriver à des postes à responsabilité dans la grande distribution. Pour les ambitieux, voici nos conseils pour passer de boucher à directeur.

 

C’est l’histoire d’un parcours exemplaire. En 1998, David Bardeau commence sa carrière comme boucher chez Leclerc. En 2009, il devient directeur d’un Carrefour Market. La preuve, pour lui, que « le rayon boucherie est une excellente porte d’entrée pour ceux qui veulent prendre, à terme, des responsabilités importantes dans la grande distribution ». Car, « dans ce rayon, continue-t-il, on développe de nombreuses compétences. La gestion notamment, qui est plus pointue ici qu’ailleurs. On est sur du frais. Les éléments arrivent brut, en carcasses. Il faut ensuite découper puis fixer les prix sur chaque morceau ». Il y a également le management, que l’on récupère petit à petit. Et la fibre commerciale très importante pour que son rayon – et son magasin – se développent. Car la boucherie est le stand star sur lequel misent les enseignes pour fidéliser les clients. Pour évoluer dans le monde de la distribution, il faut développer et perfectionner 3 compétences clés : la gestion d’un centre de profit, le management et les compétences commerciales. Et dans ces domaines, il n’y aurait pas meilleure école que le rayon boucherie.

 

50 % à 90 % du chiffre d’affaires

Cette montée des marches, comme le souligne Cyril Capel, directeur et fondateur du cabinet spécialisé dans le secteur, CCLD Recrutement, « peut être très rapide dans les supermarchés. Pas seulement parce que le rayon boucherie est très formateur. Mais aussi parce qu’il existe une pénurie de bons chefs bouchers. Les opportunités sont donc nombreuses ». Ainsi, selon ce recruteur, il faudra entre un an et demi et deux ans pour qu’un boucher, ayant fait ses preuves, puisse devenir chef adjoint du rayon voire chef tout court si l’équipe est très petite. Une fois installé au sommet du rayon, pendant trois à cinq ans, il continue à se perfectionner dans les 3 domaines clés, gestion, management et commerce. Il s’ouvre aux autres rayons frais en assurant les remplacements du chef de rayon marée, boulangerie, etc. Le contrat rempli, il peut, dès lors, devenir chef du département frais. Un département stratégique car selon les enseignes, il représente de 50 % à 90 % du chiffre d’affaires. Et enfin au bout de trois à cinq ans de loyaux services, il franchit la dernière marche : directeur de magasin.

 

« Les enseignes recherchent des bac + 4/5 »

Dans les hypermarchés, c’est plus long. Comptez deux ans en plus par poste en moyenne. « Il est aussi rare qu’un boucher récupère la direction d’un hypermarché, explique Sandra Chambon, consultante recrutement chez Labeille Conseil. On est sur des volumes et des enjeux plus importants [NDLR de 15 à 70 salariés dans un supermarché contre de 230 à 650 dans un hypermarché]. Cela exige une bonne base en marketing, en stratégie, en management et en commerce. Les enseignes recherchent alors des diplômés avec un niveau minimal bac + 4/5. » Mais il n’y a pas que la direction. Si la boucherie est une passion, le chef boucher peut devenir référent boucher sur 20 à 40 magasins de l’enseigne.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Actuaire : une profession où il n'y a pas de chômage!

Actuaire : une profession où il n'y a pas de chômage!

Banque : des centaines de poste en alternance à pourvoir

Banque : des centaines de poste en alternance à pourvoir

Révolution digitale : le manager-leader est mort!

Révolution digitale : le manager-leader est mort!

BTP : des inquiétudes malgré les bons chiffres de 2018

BTP : des inquiétudes malgré les bons chiffres de 2018

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

311 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X