emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires dans l'industrie

C’est dans l’industrie que les cadres gagnent le mieux leur vie

 | par Christine CATHIARD

C’est dans l’industrie que les cadres gagnent le mieux leur vie
La médiane des rémunérations (fixe + variable) des cadres s’est stabilisée à hauteur de 50 000 euros
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Dans le contexte de tension qui caractérisait le marché de l’emploi cadre avant la crise sanitaire, les rémunérations des cadres ont confirmé en 2019 la progression des années précédentes. 50 % des cadres gagnent moins de 50 000 euros en 2019.

La médiane des rémunérations (fixe + variable) des cadres s’est stabilisée à hauteur de 50 000 euros : 50 % des cadres gagnent moins de 50 000 euros et 50 % gagnent plus de 50 000 euros. Indicateur non centré et dépendant des rémunérations les plus basses ou les plus élevées, la moyenne a progressé de 2,5 % sur l’année (57 100 euros en 2019 versus 55 700 euros en 2018). Cette évolution s’explique par la progression des niveaux de rémunération les plus élevés : en 2019, 10 % des cadres percevaient une rémunération supérieure à 85 000 euros (versus 83 000 euros l’année précédente).

Variable  selon les secteurs, BTP, commerce, distribution…

Cette progression annuelle de la rémunération s’observe dans la plupart des secteurs d’activité, en particulier dans les équipements électriques et électroniques (+5,8 %), les industries chimiques (+4,4 %), la construction, le BTP (+4,2 %) et le commerce, distribution (+4,0 %). 
Suite à ces évolutions, l’industrie reste le secteur le plus rémunérateur pour les cadres
La baisse de la rémunération brute annuelle médiane des cadres en 2019 dans le secteur de la banque, assurance et immobilier (–1,9 %) intervient après une forte évolution entre 2017 et 2018 : sur cette période, elle se situait entre 50 000 euros et 52 000 euros. En 2018, elle atteignait 54 000 euros. Elle se consolide en 2019 avec un niveau de 53 000 euros. 

Homme femme mode d’emploi

Tous secteurs confondus, l’écart de rémunérations chez les cadres entre les femmes et les hommes s’est réduit en 2019, le salaire médian des femmes cadres progressant de +2,2 % versus 0 % pour celui des hommes cadres. A noter que le salaire moyen des femmes cadres a davantage progressé en 2019 que celui de leurs homologues masculins (+4,6 % versus +1,7 %), sous l’effet d’une progression plus forte des rémunérations les plus élevées pour les femmes cadres. En 2019, les hommes cadres ont un salaire médian supérieur d’environ 9 % par rapport aux femmes cadres (13 % de plus en comparant les salaires moyens), les écarts s’expliquant en partie par des différences de profil et de poste occupé, et ce, dès le début de la vie professionnelle.

Du point de vue des régions, les écarts de rémunération restent également importants 

 La médiane de rémunération brute annuelle des cadres en Île-deFrance était de 54 000 euros en 2019 contre 48 000 euros dans le reste de la France métropolitaine. Cette différence s’explique par la présence en nombre des postes de direction d’entreprise dans la région francilienne en lien avec celle de nombreux sièges de grandes entreprises, ainsi que par le coût plus élevé de la vie dans cette région. Ces trois dernières années, dans le contexte de tension du marché, cet écart de rémunération entre l’Île-de-France et la province s’est maintenu sous l’effet d’une progression des rémunérations dans toutes les régions. 

Les jeunes sont  les grands gagnants

Enfin, ces trois dernières années, les augmentations de rémunération des cadres ont particulièrement bénéficié aux cadres de moins de cinq ans d’expérience, essentiellement des jeunes cadres en début de carrière. En effet, ces derniers ont eu de nombreuses opportunités de mobilité externe, sous l’effet de la dynamique du marché de l’emploi cadre et des mécanismes d’ajustement sur le profil en lien avec les difficultés des entreprises pour recruter certains des cadres ayant un peu plus d’expérience3 . En 2019, leur rémunération brute annuelle médiane s’élevait à 41 000 euros (versus 37 000 euros en 2016)
( 1 Base des répondants : ensemble des cadres. Source : Apec, enquête Situation professionnelle et rémunération des cadres 2020.)

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Quelle place pour les femmes dans l’IT en 2020 ?

Quelle place pour les femmes dans l’IT en 2020 ?

Ciel mon mari est muté dans les Vosges!

Ciel mon mari est muté dans les Vosges!

Le cloud, le big data et la cybersécurité en quête de professionnels bien formés

Le cloud, le big data et la cybersécurité en quête de professionnels bien formés

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

463 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X