emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires dans l'assurance, la banque et la finance

Cadre en gestion, finance et administration : jusqu’à 120 000 euros bruts annuels

 | par 

Cadre en gestion, finance et administration : jusqu’à 120 000 euros bruts annuels
Dans le domaine du droit et de la fiscalité, les cadres en poste ont un revenu moyen compris entre 34 000 et 88 000 euros en fonction de l’expérience.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Dans son étude rendue publique fin 2018 sur l’emploi des cadres et leurs salaires par secteur, l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) s’est intéressée au domaine de la gestion, des finances et de l’administration. Les écarts de salaires entre les hommes et les femmes sont conséquents.

Les cadres en poste dans le secteur de l’administration, de la gestion et de l’organisation ont un salaire annuel brut (fixe + variable) qui peut varier de 32 000 à 75 000 euros. La part variable concerne 39 % d’entre eux avec une prime sur objectif (27 %), une commission sur le chiffre d’affaires (4 %) et d’autres éléments de salaire variable (12 %). L’expérience professionnelle joue considérablement dans la variabilité des salaires puisque les moins de 30 ans peuvent percevoir entre 30 000 et 51 000 euros annuel brut tandis que les plus de 50 ans vont toucher entre 34 000 et 84 000 euros. Les écarts de salaire sont également importants en fonction du lieu d’exercice de la fonction puisqu’en province, les cadres vont touchés jusqu’à 66 000 euros en moyenne, tandis qu’en Ile-de-France, ils peuvent percevoir jusqu’à 85 000 euros. A l’embauche, en 2017, 80 % des salaires se situent entre 26 000 et 52 000 euros.

Gestion et audit, jusqu’à 100 000 euros annuels

Dans le domaine du contrôle de gestion et de l’audit, les cadres en poste vont toucher un salaire compris entre 37 000 et 80 000 euros. Les années d’expérience aidant, les salaires augmentent. Les plus de 50 ans pouvant toucher en moyenne jusqu’à 100 000 euros annuel brut. Néanmoins, les femmes perçoivent encore des salaires moindres à ceux de leurs homologues compris entre 36 000 et 73 000 euros, tandis que les hommes ont un salaire compris entre 38 000 et 85 000 euros.

La rémunération varie également en fonction du secteur d’activité. Dans le domaine du service banques et assurances, les salaires vont varier en moyenne, entre 38 000 et 85 000 euros, tandis que dans la distribution généraliste et spécialisée, ils vont atteindre 82 000 euros en moyenne. La fourchette dans laquelle se situent 80 % des salaires à l’embauche s’étend de 32 000 à 70 000 euros, soit une amplitude large qui révèle une grande disparité de la nature des postes de cette fonction. La fonction s’intéresse particulièrement aux jeunes cadres de un à cinq ans d’expérience. Bien que 13 % des candidats ont une expérience professionnelle moins importante que celle attendue par les recruteurs, plus d’un tiers des salaires à l’embauche s’élève au-delà de la fourchette envisagée. Le salaire moyen obtenu est de 43 000 euros et se situe donc dans le haut de la fourchette mentionnée dans l’offre.

Inégalités hommes-femmes

Dans le domaine du droit et de la fiscalité, les cadres en poste ont un revenu moyen compris entre 34 000 et 88 000 euros en fonction de l’expérience. Une partie variable concerne 48 % des salaires avec une variabilité en fonction d’une prime sur objectif (39 %), d’une commission sur le chiffre d’affaires (4%) et d’autres éléments de salaire variable (9 %). L’écart en fonction de l’expérience varie du simple au plus que double puisqu’un cadre de moins de 30 ans peut percevoir en moyenne un salaire compris entre 30 000 et 48 000 euros brut annuel, là où un cadre de 50 ans et plus, peut gagner entre 42 000 et 120 000 euros brut annuel.

La différence entre les hommes et les femmes est assez significative. Les premiers peuvent percevoir entre 35 000 et 120 000 euros, tandis que les secondes vont avoir des salaires compris entre 34 000 et 77 000 euros. Pourtant, la part des femmes à ce poste est de 70 %. 80 % des salaires à l’embauche se situent entre 30 000 et 44 000 euros et pour 86 % correspondent à la fourchette envisagée. Plus de la moitié des candidats recrutés sont des jeunes cadres de un à cinq ans d’expérience et un quart des cadres embauchés ont une expérience professionnelle inférieure à celle initialement envisagée par le recruteur, ce qui ne leur permet pas de négocier leur rémunération d’embauche. En conséquence, on constate que le salaire moyen obtenu dans cette fonction est relativement proche du minimum envisagé.

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Trop peu d’informaticiennes : « on peut changer la donne »

Trop peu d’informaticiennes : « on peut changer la donne »

Les Miranda, une entreprise familiale au service de la démolition

Les Miranda, une entreprise familiale au service de la démolition

Secteur commercial et marketing : quels salaires pour les cadres ?

Secteur commercial et marketing : quels salaires pour les cadres ?

Ingénieur de conception industrielle : quels changements avec la révolution numérique ?

Ingénieur de conception industrielle : quels changements avec la révolution numérique ?

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

549 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X