emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans grande distribution

Carrefour Riom forme des chômeurs en contrat de professionnalisation

 | par 

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
formation - Dans le cadre de son partenariat avec l'ANPE, l'hypermarché Carrefour de Riom a proposé à 11 demandeurs d'emploi une formation de six à sept mois. Elle permet aux stagiaires de découvrir l'univers de la distribution et au magasin d'anticiper ses besoins en recrutement.

« Je savais que j'étais faite pour un métier de contact, ce poste me l'a confirmé. Je m'épanouis énormément », se félicite Sandrine Place. À 23 ans, elle vient d'être recrutée comme équipière de vente au rayon jouet du magasin Carrefour de Riom et a le sentiment d'avoir enfin trouvé sa voie. Titulaire d'un bac professionnel bio-industrie-transformation, elle avait jusqu'ici travaillé dans un institut de beauté et fait des passages de quelques mois comme vendeuses ici et là. L'ANPE lui a proposé un rendez-vous avec le distributeur après lui avoir fait passer un test selon sa méthode de recrutement par simulation, c'est-à-dire en la mettant en situation de travail. Tout s'enchaîne alors très vite. Sandrine Place est retenue pour effectuer deux jours d'évaluation chez Carrefour à l'issue desquels on lui propose une formation d'équipière de vente d'une durée de six mois, dans le cadre d'un contrat de professionnalisation. « J'étais inscrite à l'ANPE comme demandeuse d'emploi depuis deux ans et demi, ce contrat de professionnalisation a été une vraie opportunité, reconnaît-elle. J'avais déjà eu l'occasion d'effectuer un remplacement en caisse dans un hypermarché Carrefour, mais je souhaitais découvrir le travail en rayon. Ce métier me convient mieux. »

Annabela Dos Santos, elle, a choisi d'être assistante de caisse parce qu'elle aime le contact avec la clientèle. « J'ai la responsabilité de ma caisse et cela me motive », dit-elle. Cette jeune femme de 34 ans était au chômage depuis six mois lorsqu'elle a entendu parler de la formation mise en place par Carrefour. « J'ai tout de suite foncé, confie-t-elle. J'ai toujours plus ou moins travaillé dans le commerce. Ce qui m'a attiré, c'est aussi que la qualification est reconnue dans toute la GMS. »

Six hôtesses de caisse et cinq équipiers de vente

Au total, sur une trentaine de candidats, ils sont 11 - 10 femmes et un homme - à avoir été sélectionnés par l'hypermarché Carrefour de Riom pour être formés aux métiers d'assistant de caisse et équipier de vente. Ils ont reçu des mains du directeur du magasin leur diplôme de l'École Carrefour le 24 avril dernier. « Ces contrats de professionnalisation sont mis en place pour satisfaire nos besoins en recrutement. Notre but est de former des personnels pour les garder ; toutefois, nous n'avons pas l'obligation d'embaucher tout le groupe », précise Damien Bernard, le directeur des ressources humaines du magasin. Sur les cinq équipiers de vente qui viennent d'achever leur formation, trois d'entre eux ont été recrutés en CDI. Les hôtesses de caisse n'ont pas encore terminé leur cursus. Mais environ 80 % des bénéficiaires d'un contrat professionnel se voient généralement proposer un emploi en fin de formation, en CDI ou CDD selon les besoins du magasin. L'avantage du dispositif est double. Il permet aux stagiaires de reprendre progressivement contact avec le monde du travail, et à l'entreprise de répondre à ses besoins réguliers en termes de recrutement. « Certaines personnes sont un peu réservées au départ, mais à mesure que la formation avance, elles prennent de l'assurance. Ce contrat permet de s'intégrer plus facilement dans l'équipe », concède Nathalie Meunier, assistante de caisse et tutrice.

L'École Carrefour dispense aux stagiaires une formation de base qui s'appuie sur 11 à 12 grands thèmes tels que l'accueil et l'intégration dans l'entreprise, son contexte culturel et social, l'univers de la grande distribution, les techniques de communication, les bonnes pratiques de la mise en rayon, ainsi que six à huit thèmes liés au métier, comme la découverte des secteurs alimentaire et non alimentaire, l'inventaire ou le recyclage des stocks. « Nous répartissons les candidats suivant les affinités et les besoins au sein de l'entreprise dans les différents rayons. Ils apprennent le travail au jour le jour afin d'être plus tard autonomes sur le rayon », explique Joël Ribes, manager culture et tuteur.

Fort du succès de cette première initiative, le magasin de Riom renouvelle l'expérience avec une nouvelle promotion, constituée cette fois de 13 demandeurs d'emploi d'une trentaine d'années, dont cinq personnes reconnues comme étant des travailleurs handicapés.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

381 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X