emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Ce que gagnent les geeks

Ce que gagnent les geeks
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Un développeur confirmé gagne en moyenne 42 000 euros bruts par an, selon la dernière étude du cabinet de recrutement spécialisé sur les métiers du digital, Urban Linker.

Un développeur, avec de 2 à 4 années d’expériences, gagne en moyenne 42 000 euros bruts par an. Mais il y a geek et geek. Selon les diplômes, le prestige de l’école et surtout selon la technologie maîtrisée, les salaires varient grandement, de 30 à 75 000 euros bruts annuels, souligne la dernière étude d’Urban Linker, cabinet de recrutement spécialisé sur les métiers du digital.

 

Le big data rapporte

Les développeurs Big Data tiennent ainsi le haut du pavé. Tout simplement parce que le marché est en forte croissance. Urban Linker anticipe ainsi « un taux de croissance annuel moyen de 39,4 %, ce qui devrait le faire passer, en 5 ans, de 3,2 en 2010 à 16, 9 milliard de dollars en 2015 (le service et le logiciel représentent respectivement 40 % et 30 % du marché ». Un data analyste, qui « utilise des techniques statistiques et des outils informatiques spécialisés afin d’organiser, de synthétiser et de traduire les informations dont les entreprises ont besoin pour faciliter les prises de décisions », définit l’étude, débute avec un salaire oscillant entre 35 et 38 000 euros annuels. Le data scientiste, « capable de faire parler les données et d’en sortir des indicateurs concrets au service de la direction générale », commence avec une rémunération annuelle comprise entre 50 et 60 000 euros bruts. S’il est expérimenté, il peut gagner plus de 75 000 euros bruts par an.

 

Le php nettement moins

Les développeurs php, technologie la plus utilisée dans l’univers du web, à l’inverse, mettent beaucoup moins de beurre dans leurs épinards. Beaucoup d’autodidactes se dirigent vers cette filière faisant baisser les rémunérations. Les salaires des profils juniors ont ainsi baissé de 5,2 % par rapport à l’an dernier. Ils oscillent entre 25 et 30 000 euros bruts annuels. Un expert ou un architecte ayant plus de 6 ans d’expérience peut espérer une rémunération annuelle atteignant les 60 000 euros bruts par an.

Les juniors spécialisés dans le java ou le langage .net sont, de leur côté, plutôt bien servis : entre 35 et 38 000 euros bruts par an. Ils sont en général issus d’une formation Bac +5.

Lucile Chevalier

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8723 offres d’emploi en ligne

Fermer X