emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

Chief data officer : c’est quoi ce métier ?

 | par Laure Martin

Chief data officer : c’est quoi ce métier ?
Le CDO est un responsable hiérarchique recruté au niveau du comité de direction de l’entreprise. Il s’agit d’un métier en tension moyenne ou forte
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Le Chief data officer (CDO) assure la gouvernance et la structuration des données et ce, dans le but d’aider à la prise de décisions stratégiques. De par ses responsabilités, il possède une connaissance transversale des différents services de l’entreprise ainsi que de l’ensemble de son écosystème. Avec un salaire qui peut atteindre 250 000 euros!

Le CDO est le chef d’orchestre de la stratégie marketing digitale de l’entreprise. Ce poste marketing est créé dans les grandes entreprises pour appréhender l’impact du digital et la transformation digitale des business. Ce métier regroupe des responsabilités appartenant à la fois au Directeur des systèmes d’information et au directeur marketing. Il a un enjeu juridique est très important.
Le CDO a pour activité principale d’animer la gouvernance opérationnelle des données. Il organise la stratégie de collecte des données qu’elles soient proprement internes à l’entreprise ou qu’elles appartiennent à des fournisseurs, clients partenaires. Le cas échéant, il impulse des stratégies d’achat auprès de fournisseurs de données. C’est lui qui permet aux différentes directions et services de l’entreprise d’accéder à ces données. Le CDO assure la vulgarisation et la promotion de la stratégie en matière de données de l’entreprise. 
Il a aussi pour rôle de structurer, cartographier et normaliser les données utiles au positionnement stratégique de l’entreprise, en s’appuyant sur des modèles et systèmes d’intelligence économique. Il garantit la qualité des données, en assure la fiabilité et la cohérence. Il va auditer les processus de sécurisation des données du point de vue technique et organisationnel, assurer la maîtrise du cycle de vie de la donnée, ainsi que la capitalisation des cas d’usage. Le CDO contrôle le bon usage de la donnée au vu des différentes réglementations et assure une veille permanente sur les évolutions technologiques et l’état de l’art dans ce domaine
 

Les compétences demandées

Des compétences techniques sont attendues chez le CDO. Il doit maîtriser le management de projets agiles, connaître les réglementations sur la protection des données (RGPD), connaître les contraintes réglementaires spécifiques au domaine d’activité de l’entreprise (traçabilité par exemple), avoir de bonnes connaissances en stratégie marketing et intelligence économique. Il doit bien entendu maîtriser des outils de cartographie de données, maîtriser les principes d’analyse statistique et connaître les logiciels de business intelligence (Access, VBA, SQL, SAS, COGNOS, Qlikview). Il doit aussi avoir une connaissance dans l’administration, la modélisation et la sécurisation des données, le big data, la data science et l’Intelligence artificielle. 
 

L’évolution professionnelle

Au niveau de sa gestion de carrière, il a généralement été chef de projet marketing digital ou encore chef de projet fonctionnel RRH avant de devenir CDO. Et il peut, par la suite, être amené à devenir directeur de la stratégie data ou encore responsable maîtrise d’ouvrage (MOA).
Les profils les plus recherchés sont ceux issus d’Écoles d’ingénieur ou université, avec une spécialisation en informatique ou statistique. Le métier est également ouvert à des diplômés en management, marketing, gestion, ressources humaines. Le niveau est donc généralement un Bac +4/+5. 
Une expérience professionnelle peut également être demandée dans le domaine de la data ou dans la gestion de projets transverses avec une expérience minimum souhaitée de cinq ans. 
Le CDO est un responsable hiérarchique recruté au niveau du comité de direction de l’entreprise. Il s’agit d’un métier en tension moyenne ou forte avec « principalement une pénurie qualitative ». Son salaire est généralement compris entre 150 000 et 250 000 euros brut annuel.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Sébastien Larvor, le plaisir d’une franchise « made in France »

Sébastien Larvor, le plaisir d’une franchise « made in France »

Architecte en cybersécurité : c’est quoi ce métier ?

Architecte en cybersécurité : c’est quoi ce métier ?

Emploi : la France coupée en deux

Emploi : la France coupée en deux

Les chantiers de construction verdissent

Les chantiers de construction verdissent

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

547 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X