emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Choc démographique : priorité à la mobilité interne

 | par Marie Cadoux

Choc démographique : priorité à la mobilité interne
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Les départs à la retraite devraient permettre aux entreprises de revoir leur organisation. Plutôt que de recruter, elles ont l'intention de miser sur la mobilité interne.

Une occasion en or ! Loin d'être redoutés, les départs massifs à la retraite prévus d'ici à 2014 résonnent aux oreilles des DRH du secteur de l'assurance comme autant de promesses de réorganisation de l'entreprise.
Tel est le principal enseignement de la quatrième enquête sur le choc démographique réalisée par la Cegos auprès de 151 DRH et 300 cadres de différents secteurs. Dans la banque et l'assurance, 65 % des DRH ont l'intention de maintenir leurs effectifs, tandis que 18 % sont dans une logique de réduction des effectifs. Pas question pour autant de renoncer, malgré leurs coûts de plus en plus prohibitifs, aux départs anticipés. Dans le secteur, 94 % des entreprises déclarent avoir déjà procédé à des mises en préretraite et départs anticipés. Ces derniers pourraient s'accélérer dans le futur, puisque 41 % des entreprises envisagent d'y avoir de nouveau recours. Plutôt que de recruter, 88 % des entreprises ont l'intention de privilégier les promotions internes et 35 % vont modifier leur organisation.

76 % des sondés ont prévu le papy-boom

De fait, les entreprises semblent avoir d'autres chats à fouetter que de se pencher sur le sort de leurs seniors. Leurs conditions de travail, l'aménagement des postes ne sont pas prioritaires pour plus de 60 % des DRH. Mais pour faire face au papy-boom, des solutions sont prévues : 76 % des entreprises ont déjà mis en place des modalités de transfert des connaissances pour les postes et les compétences clés des partants et 8 % envisagent de le faire bientôt. Sereins, les DRH ne redoutent pas les conflits entre générations liés au choc démographique. Seuls 6 % sont inquiets. Il faut dire que les syndicats sont loin d'en faire un thème mobilisateur. 


 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

11217 offres d’emploi en ligne

Fermer X