emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans l'industrie

Choisissez les filières TIC, ça recrute

Choisissez les filières TIC, ça recrute
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
62 % des entreprises envisagent de recruter cette année des candidats diplômés de filières des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

Un secteur qui ne connaît pas la crise et des diplômes qui agissent comme un sésame ! Les filières des Technologies de lInformation et de la Communication sont daprès une étude de International Data Corporation-France, le bon passeport pour traverser lannée 2010 sans trop de turbulences. Daprès lenquête menée auprès de 304 entreprises, entre mars et mai dernier, 62 % des entreprises prévoient dembaucher dans lannée des profil TIC. Et quand létude se concentre sur les seules entreprises qui envisagent de recruter cette année, le chiffre sélève à 83 %. Entre 26 000 et 29 000 personnes devraient ainsi être employées.

Qui recrute qui ?

Près des 2/3 des recrutements proviendront des Société de services en ingénierie informatique (SSII) et des entreprises de 200 salariés et plus, annonce létude. Les éditeurs de logiciels participent à hauteur de 10 % environ du total des recrutements et les consultants en technologie à hauteur de 25 %.

Et bonne nouvelle : les jeunes diplômés sont dans le viseur des DRH. Le recrutement des jeunes diplômés devrait en effet augmenter de 32 % cette année par rapport à 2009.

Quel diplôme  appâte les recruteurs ? Les bac + 4 ou bac + 5 tiennent évidement le haut du pavé. Ils restent le standard de recrutement. Mais au fil des années les opportunités demplois pour les Bac + 2 se font plus grandes. « Les critères traditionnels dembauche tendent à évoluer avec le marché demploi. Les universitaires ne sont plus la dernière roue du carosse, loin de là », constate Jean-Luc Bernaudin, délégué général de lassociation Pasc@line qui vise à promouvoir et faire connaître les métiers TIC.

 Un rapport de force favorable aux employés

 « On rentre dans une période difficile pour les entreprises. Il y a beaucoup de demandes par rapport à loffre, » analyse Jean-Luc Bernaudin. Au fil des années, il est de moins en moins évident de dire quun élève ingénieur deviendra ingénieur. Léventail des métiers auxquels ont accès ces diplômés cest considérablement élargi. Ils sont nombreux à faire une année détude supplémentaire pour se diriger vers le management, vers le conseil ou lassurance, ou vers de nouveaux métiers liés au développement durable. Du coup, dans le secteur informatique, les recruteurs sont à la peine. Les filières TIC sont boudées.  « Il y a vraiment une faille dans linformation auprès des jeunes de ces métiers. Certains ont   limpression que les débouchés des filières TIC sont incertains, et dautres que les métiers se limitent à passer 12 heures devant son écran dordinateur. Cest archifaux !, sinsurge Jean-Claude Bernaudin. Il y a énormément demploi dans le secteur et autant de possibilités. » Et ce bassin ne semble pas prêt de tarir. 2009 a été une année morose et exceptionnelle, avec un chômage atteignant presque les 2 %. Cette année, le secteur repart. Les diplômés des TIC pourront de plus en plus faire la fine bouche devant les offres des entreprises.

 Lucile Chevalier

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1322 offres d’emploi en ligne

Fermer X