emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Comment bien préparer son départ ?

 | par Rédaction L'Usine Nouvelle

Comment bien préparer son départ ?
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour Philippe Seyrat, dirigeant de Philippe Seyrat Conseil, partir sur un coup de tête et prendre n'importe quoi est irréfléchi : « Lorsque l'on a un métier qui requiert de la technicité, je le déconseille. Sauf si c'est pour une période courte. On le prend pour des raisons d'argent. Mais, en même temps, il faut chercher dans son métier. »
Sinon, ce cadre va dénigrer son pedigree : « Quelqu'un qui a une expertise ou un diplôme particulier et qui prend quelque chose qui n'y correspond pas va détériorer l'image de son CV. Il risque d'avoir un trou d'expérience dans celui-ci. »
Ce qui est toujours difficile à défendre face à un recruteur : « Il faudra alors travailler sérieusement son CV. Et l'alimenter pour justifier pourquoi, pendant des années, on n'a pas exercé son métier. En outre, ce que l'on vend à un recruteur, c'est sa compétence, son expertise dans un domaine donné. Or, en faisant autre chose, on risque de les perdre. »
Il faut réfléchir : « Lorsque l'on n'est plus motivé par son job actuel, il faut faire le point. Est-ce le contexte qui ne convient plus ? Dans ce cas, il faut en changer mais en restant en poste le temps de trouver. Est-ce le métier ? Dans ce cas, on se réoriente, on se forme, mais on ne quitte pas son job tant que le projet n'est pas identifié. »

Conclusion

« Lorsque l'on ne se sent pas bien dans son poste, il ne faut pas fuir, reprend Philippe Seyrat. Au contraire, on a intérêt à rester dans son entreprise et à préparer le changement. Généralement, on sait ce dont on ne veut plus, mais on ne sait pas ce que l'on veut. Il faut construire son projet et bien évaluer ce qui est réaliste et ce qui ne l'est pas. »
 

Comment ça se passe chez Balaton

Mardi, à la machine à café
« Un café, Xavier ? »
Xavier Fournier, l'un des commerciaux de Balaton, passait dans le couloir lorsqu'il avait été interpellé par Arnaud Du Lac.
« Non, merci... Je viens d'en prendre un... Je rentre juste de déjeuner... »
Du Lac regarda ostensiblement sa montre :
« Ah, ben, ça va, tu ne t'embêtes pas... »
Fournier soupira :
« Oui, j'aurais mieux fait de manger un sandwich en cinq minutes à mon bureau... J'ai déjeuné avec un copain qui m'a déprimé pour l'après-midi...
- Pourquoi ?
- Il a le blues... Il est prêt à prendre n'importe quoi pour quitter son entreprise tellement il en a marre...
- C'est si nul que ça, ce qu'il fait ?
- Pas du tout... Au contraire... Il travaille comme acheteur dans une grosse boîte du secteur de l'énergie... Il a un bon salaire... Des avantages...
- De quoi il se plaint, alors ?
- Je crois que, quand il est entré dans cette boîte, il se rêvait sur une plate-forme pétrolière, au milieu des océans... Ou en train de parcourir les coins les plus reculés du monde pour dénicher de nouveaux gisements... Bref, il se voyait comme Indiana Jones et il se retrouve toute la journée enfermé dans un bureau, en costume-cravate... Et il ne le supporte plus...
- On a tous plus ou moins renoncé à nos rêves de jeunesse... C'est pas pour ça qu'on est malheureux...
- Tu es un cynique, toi...Lui, en tout cas, le vit très mal... Alors, il répond à toutes les annonces pour lesquelles il a une chance d'être pris... Y compris des jobs qui n'ont rien à voir avec son métier... J'ai essayé de lui dire de ne pas accepter n'importe quoi, mais il s'en fout...
- Il ne retrouvera jamais un job dans son secteur s'il veut y revenir un jour... Tu sais comment sont les recruteurs : ils veulent des clones, des expérimentés...
- Je lui ai dit...
- Et puis, il y a plein de trucs sympas à faire dans l'énergie... Les éoliennes, les énergies nouvelles... C'est un beau rêve de sauver la planète, non ? »
Fournier soupira :
« Ouais... Mais tu vas aller lui expliquer, toi... »
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

7817 offres d’emploi en ligne

Fermer X