emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Comment faire face aux problèmes personnels d'un salarié ?

 | par Rédaction L'Usine Nouvelle

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour Jean-Marc Chanal, associé au cabinet Blique-Actimum, il peut s'agir d'un incident ponctuel : « De la part du manager, pardonner à quelqu'un qui a des difficultés personnelles peut alors être un moyen de ne pas l'accabler. En lui montrant qu'il lui maintient sa confiance, le manager lui permet de se redresser. »
En revanche, il ne faut pas que les dérives soient récurrentes : « Le rôle du manager est de faire respecter les règles du jeu. Et de faire en sorte que tous les joueurs restent sur le terrain. S'il n'intervient pas, il risque d'aggraver la situation et d'être obligé d'en venir à des sanctions plus importantes que s'il avait posé le problème d'emblée. »
C'est un moyen de protéger son collaborateur : « En lui fixant des limites, il lui évite de se retrouver hors jeu, sans pouvoir revenir dans le cadre. Ce qui n'empêche pas de faire preuve d'empathie et de trouver en commun des solutions compatibles avec le fonctionnement de l'entreprise, tel qu'un aménagement d'horaire. »
Il doit aussi éviter les injustices : « S'il ne réagit pas, il laisse se développer, au sein de son équipe, le sentiment que tout est possible ou qu'il existe des règles spécifiques pour certains. Il apparaîtra comme un manager inéquitable et se décrédibilisera. »
 

Conclusion
 

« Tout le monde a à perdre à l'absence de réaction, reprend Jean-Marc Chanal. Le manager, le collaborateur et ses collègues. Lorsqu'un salarié a des problèmes personnels, le manager doit faire preuve de compréhension et d'empathie. Mais tout en l'assurant de son soutien, il doit veiller au respect des règles pour ne pas laisser s'installer le grand n'importe quoi. »

Comment ça se passe chez Balaton

Lundi après-midi, chez les commerciaux
« Stéphane ! Stéphane... »
Stéphane Bertier, le responsable du service après-vente, s'arrêta, le manteau à moitié enfilé, en entendant Sylvain Lambert le héler.
« Vous partez déjà ? J'avais besoin de vous voir... »
Stéphane Bertier fit la moue. C'était bien sa chance. Pour une fois qu'il s'éclipsait tôt, il se faisait surprendre par son responsable hiérarchique. Il se mit à bafouiller :
« On peut se voir demain ? Heu... J'ai un problème avec ma voiture... Il faut absolument que j'y sois avant 17 heures... Et c'est à l'autre bout de la ville... »
Lambert ne cacha pas son mécontentement :
« D'accord... Mais c'est exceptionnel... La prochaine fois, j'aimerais que vous me préveniez... »
Bertier se retourna pour attraper sa sacoche. Et, pensant que Lambert s'était éloigné, lâcha : « C'est ça. Et, pendant ce temps, d'autres vivent leur vie comme ils veulent ! »
Lambert, qui repartait vers son bureau, fit aussitôt demi-tour :
« Vous avez un problème, Stéphane ? »
Désarçonné, Bertier se mit à bredouiller :
« Euh, non... Rien du tout...
- Si, si... C'est qui les autres ? Allez, dites-moi ce que vous avez sur le coeur, ce sera plus simple... »
Sentant qu'il s'aventurait sur un terrain miné, Bertier choisit soigneusement ses mots :
« C'est juste que je ne comprends pas pourquoi vous êtes aussi exigeant avec moi... A côté de ça, je m'aperçois que d'autres dans l'équipe...
- Qui ça ?
- Xavier Fournier, par exemple... »
Lambert ne le laissa pas aller plus loin et tonna :
« Bertier, vous l'ignorez peut-être, mais Xavier a des soucis personnels depuis quelque temps... Son père est gravement malade... Et il a besoin de temps pour lui rendre visite, l'accompagner chez des médecins... Bref, j'estime qu'il faut lui laisser un peu de souplesse dans l'organisation de son emploi du temps... Et ça ne s'applique qu'à cette situation exceptionnelle... Pas à vous, Bertier... »
Stéphane Bertier ne répondit pas. Il savait que Fournier avait des problèmes. Mais la différence de traitement que lui infligeait Lambert lui paraissait vraiment injuste !

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

9008 offres d’emploi en ligne

Fermer X