emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Comment inciter les salariés à suivre les formations maison ?

 | par Rédaction L'Usine Nouvelle

Comment inciter les salariés à suivre les formations maison ?
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour Claudie Chazelle, fondatrice du cabinet lyonnais CMD Recrutement, il faut montrer au salarié l'intérêt qu'il peut retirer d'une formation : " Il y a un aspect intellectuel : conserver ses acquis et les mettre à jour. Et financier puisque cela peut permettre une évolution salariale. "

Et pas seulement les avantages pour l'entreprise : " Il ne faut pas commencer par lui parler des bénéfices pour la société, comme une augmentation du chiffre d'affaires à la suite d'une formation à la vente. Mais lui montrer que c'est son propre futur qu'il préserve et en discuter avec lui. "

Car il y a plusieurs raisons à un refus : " Peut-être que la personne se surestime ou croit tout savoir. Ou elle n'est pas intéressée car elle pense que son poste durera toujours, ce qui est une erreur. Enfin, elle peut agir ainsi par ignorance du contenu. "

Or, même si la formation n'est pas très bonne, on en retire toujours quelque chose : " Il arrive que le formateur n'ait pas le savoir-faire, mais il amène toujours un savoir. On ne se rend pas toujours compte immédiatement de ce que cela apporte, mais spontanément ensuite, on utilise ce que l'on a appris. "

Conclusion
 

" Les cadres sont généralement demandeurs de formation car ils sont conscients de son impact sur les augmentations de salaire et sur leur évolution de carrière, reprend Claudie Chazelle. Dans tous les cas, il faut laisser les gens s'exprimer sur leurs besoins et sur les thèmes. Et privilégier les formations qui s'appuient sur des mises en situation, qui sont plus concrètes et plus spontanées que celles où le formateur parle longtemps et perd très vite l'attention de l'assistance. Pour impliquer les gens, il faut qu'ils se sentent concernés. "

Comment ça se passe chez Balaton

"Bien, d'abord bonjour à tous. Nous allons commencer cette journée de formation par un exposé qui durera environ une demi-heure et qui expliquera pourquoi on installe chez Balaton un nouveau système de suivi des ventes... "

En ce vendredi matin, l'ensemble du service commercial de Balaton était rassemblé dans une petite salle de réunion, chacun avait son ordinateur portable ouvert devant lui." Ensuite, sans doute en fin de matinée ou en début d'après-midi, nous passerons aux travaux pratiques... Voilà, pour les remarques préliminaires... Bon, maintenant le vif du sujet... "

Pendant que le formateur poursuivait sa présentation et faisait défiler sur le mur une série de slides écrits en tout petits caractères, Stéphane Bertier, le responsable des réclamations-clients, bâilla derrière son écran. Xavier Fournier, son voisin, lui donna un coup de coude :

" Tu pourrais te tenir...

- Bof, tu sais, moi je suis là parce que Lambert m'a bien fait comprendre que ma présence était plus que souhaitée... "Il faut que tout le monde y participe. Balaton y gagnera beaucoup", voilà ce qu'il m'a dit ! Peut-être que la boîte y gagnera, en efficacité et en argent, mais tout ça, c'est du temps perdu ! Surtout pour moi, qui ne suis même pas en charge des ventes !

- Tu ne seras pas toujours au service après-vente ! Et le jour où tu repasseras au commercial pur et dur, tu seras bien content de savoir utiliser tous les outils informatiques ! "

Bertier haussa les épaules : " Bah, d'ici-là, il y en aura eu des nouveaux... Et, puis, je vous vois bien faire... Ça n'a vraiment pas l'air sorcier à utiliser ! Bref, je ne pense pas que cela vaille le coup de passer trois vendredis enfermé dans une salle à écouter un type soporifique..."

Le formateur était passé à la présentation de tableaux Excel, tout aussi illisibles que les documents précédents. A peine deux minutes plus tard, Fournier se tourna vers Bertier :

" Tu as raison... Il est très, très ennuyeux ! Espérons que la suite sera un peu plus dynamique ! "

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5487 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X