emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Comment intégrer un nouveau collaborateur

Comment intégrer un nouveau collaborateur
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Arriver dans une nouvelle entreprise nécessite toujours un temps d’adaptation. Même si le salarié connait son métier, il doit découvrir un nouvel univers de travail avec ses us et coutumes. LSA, dans son édition du 22 mars, donne les meilleures pratiques pour intégrer un salarié.

C'est un constat. 65 % des entreprises n’ont pas de processus d’intégration selon une étude réalisée par le cabinet de recrutement Mercuri Urval. LSA dans son article « Intégrer les nouveaux, mode d’emploi » donne ainsi quelques méthodes pour accueillir au mieux ses nouveaux collaborateurs. En effet, si des efforts ont été réalisés en la matière dans certaines entreprises, notamment dans le secteur de la distribution, de nombreux nouveaux arrivants se retrouvent seuls et perdus, dès leur premier jour, pour intégrer la culture, les informations et les méthodes de travail. Ces processus d’intégration sont pourtant simples à mettre en place et indispensables pour lutter contre les nombreux turn-over dans ce secteur et néfastes pour l’économie de l’entreprise.

Il est ainsi important de prendre le temps de former les arrivants sur les produits, la marque, la culture de l’entreprise. Pour ce faire, certaines sociétés mettent en place une formation sur l’entreprise. Dans les grandes sociétés, elle peut s’organiser en groupe, pour présenter l’entreprise, son histoire, ses valeurs, ses objectifs. La formation en groupe est d’autant plus constructive qu’elle permet en parallèle de créer un réseau interne. Certains métiers techniques demandent une intégration plus longue. En parallèle, des livrets de présentation peuvent être mis à disposition, permettant ainsi de réunir les informations clefs de l’entreprise.

Il est utile, par ailleurs, que le nouvel arrivant fasse un point à mi-parcours de la période d’essai avec le manager, mais aussi avec un responsable RH. Il permet de répondre aux questions, revenir sur le périmètre du poste voire de résoudre les problèmes. Si ce point n’est pas mis en place par l’entreprise, rien n’empêche le collaborateur de le demander.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Laura Maubrey

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4921 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X