emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Comment ne pas devenir un fossile ?

 | par Rédaction L'Usine Nouvelle

Comment ne pas devenir un fossile ?
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour Jean-Louis Muller, directeur du département management de la Cegos, Lambert (voir ci-dessous) doit entrer dans une nouvelle phase de sa vie professionnelle : " Après avoir appris à faire, fait, puis fait faire aux autres, il doit prendre la posture d'aider les autres. " Il doit comprendre que ses compétences sont son assurance-vie dans l'entreprise : " S'il décide de faire un métier d'expert dans son coin, il est cuit. S'il est capable de travailler avec d'autres personnes et de les aider à résoudre leurs problèmes, il trouvera sa place. "

Il doit se poser la question de son avenir : " Il doit s'interroger sur le sens qu'il veut donner à sa vie professionnelle dans les dix ans qu'il lui reste à travailler. Se demander " qu'est-ce que je veux ?" est plus adapté que de dire "il faut tout changer" ou "qu'est-ce que je vais devenir ?" ". Il doit éviter de devenir un ancien combattant : " Le risque est de raisonner en fossé des générations, de dire : "Dans le temps, c'était mieux". Même s'il a raison, les autres salariés vont le délaisser. Il a plutôt intérêt à se penser comme complémentaire des jeunes. "

Conclusion
 

" Lambert vit ce changement chez Balaton comme une contrainte, une menace, reprend Jean-Louis Muller. Il risque de s'installer dans le malheur. Se plaindre est parfois confortable, car on a le sentiment d'exister davantage et c'est une façon de ne pas se prendre en charge. Mieux vaut apprendre à transformer ces contraintes en données. Et, à partir de là, revisiter ses choix de vie en se demandant ce qu'est une vie professionnelle intéressante à son âge. Et il lui faut accepter l'idée que l'entreprise lui survivra et qu'il est inutile de garder des secrets. "
 

Comment ça se passe chez Balaton

"Allez, bonne soirée...

- Et bon week-end... "

Après le départ de Du Lac et de Bertier, Sylvain Lambert et Jean-Claude Weber, le directeur du marketing, restèrent seuls dans le bistrot où ils avaient offert un verre à leurs équipes. " On s'en boit un dernier ?

- Avec plaisir. "

Aussitôt, Weber interpella le serveur, puis il se tourna vers Lambert :

" Ça n'a pas l'air d'être la grande forme, dis donc... Tu avais l'air absent tout à l'heure...

- Je me sens vieux... J'ai l'impression d'être dépassé... Tu sais, je viens d'entamer la tournée des agences régionales et je ne connais plus personne...

- Tu exagères, il y a au moins ce bon vieux Biroteau... Ça fait des décennies qu'il est là...

- Ouais, mais en dehors de lui et d'un ou deux autres, le reste, c'est que des jeunes cadres qui arrivent avec plein d'énergie et d'ambition...

- Et alors ? On en a vu arriver plein des jeunes ... On s'en est remis... "

Lambert soupira : " Là, la jeune génération, je ne les comprends plus : ils veulent avoir des promotions très vite tout en "préservant leur vie privée"... Et dès qu'on leur donne un conseil, ils nous regardent de haut, comme si on était des extraterrestres et qu'on n'avait rien à leur apprendre... "

Weber sourit. In petto, il imaginait Lambert en train de faire la leçon sur un ton péremptoire à un jeune diplômé d'école de commerce. Pas étonnant que la réaction de ce dernier soit de le considérer comme un vieux radoteur et de l'éviter au maximum.

" De toute façon, qu'est-ce que tu veux faire ? Il faut bien que tu t'adaptes... Et ils ne sont pas tous si terribles... Avec Du Lac et Fournier, ça se passe pas trop mal...

- Tu as raison, mais, eux, je les ai formés et ils étaient gentils... Et, puis, je n'ai peut-être plus l'énergie pour faire ça...

- Allez, c'est juste qu'en ce moment c'est un peu dur... L'ambiance n'est pas terrible... Repose-toi et tu verras ça d'un autre oeil...

- Non, non, je vais demander à Duchêne un poste d'expert... J'aurai plus à gérer tout ça...

- Tu plaisantes ? Tu as vu ce qui est arrivé à Steiner... Un poste d'expert qui est devenu un placard avant qu'on le pousse vers la préretraite... "

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

12334 offres d’emploi en ligne

Fermer X