emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Comment réagir quand le travail menace la vie privée ?

 | par Rédaction L'Usine Nouvelle

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour Christiane Kammerer, consultante associée du cabinet Proréseau, ce cadre (voir ci-dessous) pense qu'il n'existe que par sa vie professionnelle : « Il est perfectionniste. Il a beaucoup de choses à prou-ver et à se prouver. Il est dans un rôle professionnel où il doit sans cesse progresser et prendre de nouvelles responsabilités. Il ne se laisse pas le temps de se ressourcer. »
Certains signes doivent l'alerter : « Il peut s'agir de petits mots que lui laisse son épouse. Ou d'un ami qui lui dit qu'il est en train de devenir détestable. Enfin, il peut se rendre compte qu'il n'a pas vécu les premières années de ses enfants. »
Il doit réfléchir au lieu de ressource qu'est la famille : « Il doit s'interroger sur ce qu'il aime trouver dans sa vie privée. A ce moment-là, il prendra conscience de sa pauvreté. Il ne s'autorise pas à vivre la richesse des échanges avec sa famille, ses amis, des gens d'autres milieux professionnels... »
Il peut entrer dans une sorte de sevrage : « En s'octroyant du temps - par exemple en partant un week-end en famille -, il reprendra contact avec une réalité autre que professionnelle, il redécouvrira la cellule familiale. Même s'il ressent de la culpabilité et que ce sevrage n'est que de courte durée, c'est déjà une amorce. »

Conclusion
« L'entreprise peut être un lieu de passion où l'on s'épanouit, reprend Christiane Kammerer. Mais cela peut être un lieu de souffrance comme ici. Ce cadre a l'impression de se valoriser à l'égard de son entourage, mais c'est un leurre. Il en oublie la dimension humaine, sociale, familiale, amicale de son existence. »

Comment ça se passe chez Balaton

« Alors, sympa ce week-end ?
- Mouais... »
Arnaud Du Lac, qui avait posé sa question machinalement, comme tous les lundis matin, fut surpris de la réponse morose de Xavier Fournier, son collègue.
« Et bien, mon vieux ! Quel enthousiasme !
- Excuse-moi... Le week-end a été un peu difficile...
- Des problèmes graves ? »
Xavier Fournier hésita quelques secondes, puis décida de se livrer à Du Lac :
« Une dispute avec Stéphanie... Elle trouve que je me préoccupe trop de mon boulot... Ce n'est pas la première fois qu'elle me fait des remarques, mais là, elle a carrément craqué...
- Tu as bossé ce week-end ?
- Un peu... En fait, ça a commencé samedi après-midi... J'étais en train de finir une proposition pour un client et elle voulait qu'on aille faire les courses pour un dîner qu'on avait le soir... J'ai refusé en lui disant que plus vite je finissais, plus vite j'aurai du temps libre le reste du week-end...
- Logique...
- Oui, sauf qu'il paraît qu'à table, le soir avec nos amis, je n'ai parlé que du boulot... Et qu'à chaque fois que la conversation passait à un autre sujet, je revenais au boulot... Dès que nos copains ont été partis, elle m'a fait plein de reproches... En me disant qu'elle en avait marre de vivre avec Balaton...
- Et c'est justifié ou pas ? »
Xavier Fournier prit un air penaud et avoua :
« Je ne sais pas... Je ne me suis même pas rendu compte que j'avais parlé de Balaton... Evidemment, en y réfléchissant, je n'ai aucun souvenir de ce qu'ont pu raconter nos amis...
- Et tu as réussi à rattraper le coup ?
- Pas vraiment... Dimanche, ça a été l'horreur... Quand elle a vu que je consultais mes mails dès le saut du lit, Stéphanie a pris la mouche et elle est partie passer la journée avec ses copines... Elle est rentrée super tard, sans dire un mot...
- Et, ben !
- En même temps, c'était cool, j'ai pu bosser sur mon dossier une bonne partie de la journée sans me sentir coupable de la délaisser... »
Du Lac soupira. Fournier était vraiment incorrigible !
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8855 offres d’emploi en ligne

Fermer X