emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Comment réussir son départ de l’entreprise

Comment réussir son départ de l’entreprise
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Il est aussi important de soigner sa sortie de l’entreprise que son entrée. Les salves vengeresses doivent être ravalées afin d’obtenir de bonnes références et d’entretenir son réseau.

Un homme vêtu d’un simple sous-vêtement et d’un masque de poulet s’introduit avec une caméra dans un conseil d’administration. Il entonne « Au revoir président ! ». Qui n’a pas été tenté de reproduire la scène de la publicité de la Française des Jeux ? Mais il y a une différence de taille entre l’homme poulet et le salarié lambda. Le premier a gagné au loto et quitte définitivement le monde du travail. Le second quitte simplement une entreprise pour une autre et a donc tout intérêt à travailler sa sortie de scène. « Bien gérer son départ d’une entreprise peut nécessiter quelques efforts mais cela en vaut vraiment la peine, souligne Karine Doukhan, Associate Director de Robert Half Management Resources. Non seulement cela vous permet évidemment d’avoir de bonnes références, mais, en plus, vous ne savez pas quels collègues vous pourriez recroiser sur votre chemin dans un an ou même dans dix ans. Claquer la porte de votre entreprise actuelle – ou même tenter de vous éclipser en toute discrétion – pourrait bien vous faire rater des opportunités dans le futur et gâcher des mois, voire des années, passés à vous bâtir une bonne réputation auprès des collaborateurs de l’entreprise comme de votre responsable. » Voici quelques conseils pour réussir son départ.

 

Un face-à-face avec le manager

En premier lieu, il convient d’annoncer son départ. Pour cette tâche, oublier le téléphone arabe ou le mégaphone. Votre manager doit être le premier au courant de votre départ. Pour le lui annoncer, privilégier une rencontre en face-à-face. Il s’agit de choisir à la fois le moment le plus opportun et de ne pas trop tardé. Votre manager aura besoin de temps pour vous remplacer. Si vous le mettez devant le fait accompli à la dernière minute, il risque de vous en tenir rigueur.

Lors de l’entretien de départ, il s’agit d’expliquer son choix sans se justifier. Il est important de ne pas céder aux sirènes de la vengeance et d’éviter un inventaire des griefs. La conversation doit garder pour cadre votre propre expérience et vos objectifs personnels. Ainsi préférez les formules du type « Je souhaite avoir plus d’opportunité d’évolution professionnelle que ce que l’entreprise peut m’offrir à l’heure actuelle » au « Si vous ne proposez pas des promotions à vos collaborateurs, vous allez perdre vos meilleurs éléments », conseille le cabinet Robert Half.

 

Dire au revoir à ses collègues

Enfin, il est important de prendre le temps de dire au revoir à ses collaborateurs afin de consolider son réseau. Si un collègue vous fait part de son envie de quitter le navire et se met à faire l’inventaire des dysfonctionnement de la société, résistez et n’abonder pas dans son sens. Il faut rester neutre. Faites-leur simplement savoir que cela a été agréable de travailler avec eux et si vous souhaitez aller plus loin pour expliquer les raisons de votre départ, appliquez le même ton qu’avec votre manager.

Lucile Chevalier

 

 

           

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4880 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X