emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Comment surmonter ses difficultés en management ?

 | par Rédaction L'Usine Nouvelle

Comment surmonter ses difficultés en management ?
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour Ingrid Lieutaud, fondatrice de DS Manager, les personnes brillantes ont parfois des difficultés en management : « Elles sont recrutées parce qu'elles ont une expertise plutôt rare. Mais, lorsqu'elles prennent des responsabilités, elles peuvent se fermer et être raides dans leur style de management. »
A cela plusieurs raisons : « Cette raideur est liée à une autopression. Comme le poste de manager est exposé, les personnes qui l'occupent ont le sentiment d'être attendues au tournant, que leurs faits et gestes sont étudiés. Pour peu que leur estime de soi ne soit pas extraordinaire, elles deviennent raides. Leur équipe se renferme et perd tout esprit d'initiative. »
Ce phénomène est fréquent chez les femmes : « Si elles sont les premières à assumer ce poste, elles ont le sentiment qu'il faut être "un peu mec". Or, comme cela ne colle pas à leur personnalité, ce comportement passe mal. »
Il faut les accompagner : « Elles sentent qu'il y a quelque chose qui va mal. Mais elles n'ont pas conscience que cela vient d'elles. Il faut donc les amener à se remettre en cause, ce qui n'est pas forcément évident lorsque l'on a affaire à des gens brillants. »

Conclusion

« Dans un poste isolé comme celui de manager, certains deviennent maladroits, pointilleux, reprend Ingrid Lieutaud. Les femmes en particulier, lorsque c'est leur premier poste d'encadrement. Comme le modèle de réussite dans l'entreprise reste aujourd'hui masculin, elles ont tendance à le copier pour montrer qu'elles sont fermes et qu'elles savent trancher. Or, si cela fait partie de leur fonction, il faut qu'elles trouvent une méthodologie qui leur soit propre, qui corresponde mieux à leur personnalité. »
 

Comment ça se passe chez Balaton

"Joëlle ! Tu es encore là ? »
Bérangère, l'une des commerciales de Balaton, rejoignait la sortie lorsqu'elle avait vu Joëlle, de l'informatique, penchée sur un ordinateur dans le service des ressources humaines.
« Tu sais qu'il est plus de 20h30 ? Il serait peut-être temps que tu penses à rentrer chez toi... »
Joëlle sourit :
« C'est l'hôpital qui se moque de la charité...
- Ah, mais moi, c'est exceptionnel... J'avais un dossier à préparer pour un rendez-vous que j'ai demain matin avec un client... En général, je pars beaucoup plus tôt... Toi, tu es là à l'aube tous les jours... Et, puis tu as l'air épuisé...
- Ne t'inquiète pas... Je n'en ai plus pour très longtemps...
- Allez, tu finiras demain... Je suis sûre qu'il n'y a pas d'urgence... Je te ramène en voiture si tu veux... »
Joëlle soupira. Bérangère était en train de la pousser dans ses derniers retranchements.
« Impossible... Isabelle m'a expressément demandé de régler ce problème ce soir... »
Bérangère eut l'air surpris. Elle avait de bonnes relations avec Isabelle Softelle, la directrice des systèmes d'information.
« Isabelle ? Elle est pourtant sympa...
- Oui... Tant qu'on n'a pas à travailler avec elle... Avec nous, c'est loin d'être le cas... On a plutôt intérêt à filer droit et à faire les choses comme elle l'entend... Sinon, je peux te dire qu'elle a vite fait de te rappeler tes erreurs...
- A ce point ?
- Je t'assure... Quand elle a été nommée, j'étais plutôt contente... Sur la technique, elle est vraiment au point... Et je pensais qu'on pourrait faire un vrai travail d'équipe... Mais je peux te dire qu'aucun des chefs hommes que j'ai eus avant n'était aussi dur... »
Ne sachant pas trop quoi répondre, Bérangère se contenta de dire :
« Je te laisse... Ne tarde pas trop quand même... »
Mais quelques jours plus tard, elle profita d'un déjeuner avec Isabelle pour lui conseiller d'être un peu moins exigeante avec son équipe. Sans grand succès :
« Tu sais, je suis obligée d'être un peu sévère... Sinon, le service ne tourne pas... Et si le service ne tourne pas, c'est sur moi que ça retombe. »

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8855 offres d’emploi en ligne

Fermer X