emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans la grande distribution

Commerce : des postes à pourvoir et des salaires en hausse

 | par Coralie Donas

Commerce : des postes à pourvoir et des salaires en hausse
Le secteur de la distribution sera l’un des plus créateurs d'emplois ces dix prochaines années
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Une récente étude de PageGroup souligne les besoins croissants d’emplois des enseignes de commerce et de distribution, notamment les profils opérationnels.

Le secteur de la distribution sera l’un des plus créateurs d'emplois ces dix prochaines années, souligne l'étude de rémunération du cabinet de recrutement PageGroup parue en septembre. Une tendance que voient déjà se profiler les recruteurs aujourd'hui. « La bonne santé du secteur est directement liée à la croissance. Ces dernières années nous n'avions plus du tout de demandes de recrutement pour des postes de développement immobilier et aujourd'hui cette demande repart, la chasse aux mètres carrés reprend pour les enseignes », met en avant Bertrand Bondineau, manager exécutif chez Michael Page.

Les hypermarchés de 15 000 mètres carrés, hyper généralistes, n'ont plus la cote? Les enseignes misent sur la spécialisation, les corners en grands magasins, la distribution de proximité, avec du conseil à la clé. Elles imaginent et testent de nouveaux formats. Et bien sûr, développent leur stratégie en lien avec le e-commerce et les nouveaux concepts de livraison, ce qui conduit à l'embauche de professionnels du marketing et du digital. Des spécialistes de la data notamment, pour analyser les données des consommateurs et concevoir de nouvelles offres. Si ces métiers, qui tendent à prendre de plus en plus d'importance au sein des enseignes, attirent les jeunes diplômés, ce sont les profils opérationnels, commerciaux, chefs de rayon, qui restent au cœur des recrutements. « C’est 80% des demandes », confirme Bertrand Bodineau.

Rémunérations en hausse

Les enseignes ont du mal à fidéliser les personnes à ces postes opérationnels. «Les jeunes diplômés, après quelques années de formation accélérée au cœur des enseignes, intéressent fortement les industriels qui travaillent en lien avec la distribution. L'enjeu des dix prochaines années pour les groupes sera de proposer des plans de carrière, des augmentations de salaires, pour renforcer leur attractivité", analyse Bertrand Bondineau. Les profils les plus recherchés profitent mécaniquement d'augmentations, comme le montre l'étude de PageGroup (il s'agit de moyennes établies sur des salaires franciliens). C'est le cas de l'emblématique chef de rayon, ou manager de commerce, qui peut espérer démarrer entre 22 et 30k euros, et dépasser les 40k euros au-delà de cinq ans d'expérience. Les chefs de rayons les plus demandés restent ceux liés aux métiers de bouche, pâtisserie, traiteur, boucher. Les directeurs de magasin (de 30-40k euros, à plus de 60k euros) et directeurs de développement (de 80-90 k à plus de 110k euros) voient aussi leur rémunération progresser. Les métiers qui sont liés à l'évolution du commerce profitent aussi d'une hausse. Par exemple, le responsable de corner en grand magasin, peut démarrer aux alentours de 24-28 k euros, toucher entre 28 et 35k euros avec deux à cinq ans d'expérience et dépasser 35-42 k euros avec cinq à quinze ans d'expérience, relève aussi le baromètre.

Devenir chef d’entreprise

Ce que recherchent avant tout les enseignes de distribution et de commerce? Des compétences commerciales, managériales et des capacités de gestion. « Le secteur fonctionne sur la méritocratie, pour la plupart des entreprises avec lesquelles je traite, les niveaux de diplôme restent secondaires. Une personne qui fait ses preuves peut rapidement progresser, avoir des responsabilités très tôt, à condition de s'adapter au rythme intense, d'avoir une vraie fibre commerçante », souligne Bertrand Bodineau. Autre perspective pour les candidats, prendre la direction d’un magasin. Plusieurs enseignes proposent en effet des solutions de location-gérance, ou d'acheter des fonds de commerce.
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Le BTP et les TP peinent toujours à recruter

Le BTP et les TP peinent toujours à recruter

Intérim : Alphyr devient MisterTemp’ group

Intérim : Alphyr devient MisterTemp’ group

SEEPH 2019 : TOUS DIFFERENTS, TOUS COMPETENTS !

SEEPH 2019 : TOUS DIFFERENTS, TOUS COMPETENTS !

Ces métiers du futur les plus plébiscités

Ces métiers du futur les plus plébiscités

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

402 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X