emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires dans l'assurance, la banque et la finance

Commercial dans l’assurance : comment booster son salaire

 | par Lucile Chevalier

Commercial dans l’assurance : comment booster son salaire
Louise Enescaux, consultante senior au sein du département Assurances d’Hudson.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Dans le monde de l’assurance un commercial gagne entre 20 et 200 000 euros brut par an. Voici nos conseils pour se rapprocher du haut de la fourchette.

 

Il est jeune et, fraîchement diplômé d’un BTS ou d’une licence professionnelle. Il travaille en agence pour une mutuelle et vend des assurance-vie et autres produits pour les particuliers. Son salaire annuel est de 20 000 euros brut par an. Pas (très) cher payer, mais patience. S’il suit nos conseils, ce jeune commercial peut, en une quinzaine d’années, multiplier son salaire par 5.

 

Viser les cabinets de courtage

Premier conseil : pour gagner plus, mieux vaut viser les cabinets de courtage que les mutuelles. « Chez beaucoup de courtiers, pour inciter les commerciaux à ramener plus de clients et de business, la part variable du salaire est déplafonnée. Dans les mutuelles, la mentalité est autre (du moins jusqu’à aujourd’hui mais la généralisation des complémentaires Santé à tous les salariés pourrait changer les stratégies commerciales en les rendant plus agressives). Le variable y est plus encadré et plus faible. Donc au final, les salaires des commerciaux y sont moins élevés », pose Louise Enescaux, consultante senior au sein du département Assurances du cabinet de recrutement Hudson. Ainsi ce jeune conseiller commercial, qui gagne 20 000 euros brut par an dans une mutuelle, peut espérer avec l’expérience et l’excellence dans son métier toucher au maximum 37 000 euros brut chaque année. Chez un courtier, il peut certes commencer plus bas – 13 000 euros brut par an – mais il peut gagner beaucoup plus : 91 000 euros brut par an, toujours selon les données fournies par le cabinet Michael Page. C’est beaucoup mieux.

 

La vente de produits aux entreprises

Ensuite, et ce sera notre 2e conseil, pour doper son salaire, un commercial doit s’orienter vers la vente de produits aux entreprises, plus qu’aux particuliers. « En assurant, par exemple, toute une flotte automobile d’une entreprise, le commercial ramène plus de chiffres d’affaires à sa compagnie que s’il vend une assurance automobile à un particulier. Il est donc logique que son variable soit, dès lors, plus important. Et pour négocier avec des directeurs d’entreprise, pour les convaincre, il faut être un très bon communicant et aussi maîtriser son environnement économique. Ces compétences se paient », explique Charlotte Molina, consultante senior chez Robert Walters. Un chargé d’affaires ayant pour clients des PME et PMI débute avec un salaire compris entre 23 000 et 40 000 euros brut par an chez une mutuelle et entre 25 000 et 42 000 euros brut chaque année chez un courtier. En s’occupant d’entreprises encore plus grandes, il commence avec un salaire annuel compris entre 38 000 et 60 000 euros brut dans une mutuelle et entre 45 000 et 80 000 euros brut dans un cabinet de courtage.

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

NGE recrute au Forum ESTP

Ingerop recrute au Forum ESTP

Hays recrute au Forum ESTP

Fayat recrute au Forum ESTP

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

497 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X