emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'assurance, la banque et la finance

Contrôleur de gestion : un poste de vigie pour l'entreprise

 | par 

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Placé souvent dans l'ombre de la direction financière, le contrôleur de gestion sert pourtant de «boussole» à l'entreprise. À lui d'indiquer, sans dévier, la direction des profits.


La fonction contrôleur de gestion dans la grande distribution demande de l'abnégation ! Expert dans le maniement des chiffres et de l'informatique, c'est en croisant ces deux compétences qu'il est capable d'analyser quasiment tous les postes de l'entreprise : les dépenses, les achats, les ventes, le panier moyen, la rentabilité d'un produit, d'une gamme, d'un magasin...Et pourtant, malgré cette vision très experte, ce n'est pas à lui qu'il revient de prendre des décisions. Il peut, certes, faire des préconisations, mais n'a aucun pouvoir d'action. «Le contrôleur de gestion, c'est la vigie de la société, résume Élodie Palfer-Sollier, responsable du service contrôle de gestion et audit interne au sein du groupe de jardinerie Botanic. Mon travail est de donner une vision en temps réel, mais aussi de prévoir sur le long terme la santé de l'entreprise. Je dois également alerter lorsqu'un danger approche.» Et de préciser : «Je ne fais que créer et donner les outils qui permettent àla direction d'avoir cette vision. C'est le directeur d'exploitation qui met en oeuvre des plans d'action
Très concrètement, le contrôleur de gestion de grande distribution établit chaque jour des tableaux de bord des magasins et de la centrale d'achats lorsque celle-ci est intégrée. Il montre et compare par rapport à la veille, à la semaine ou à l'année passée l'évolution de la donnée étudiée. Il peut s'agir de la fréquentation d'un point de vente, mais aussi du taux d'utilisation de cartes bancaires, des pertes de produits frais, du nombre de passages en caisse. Et, bien sûr, de tout ce qui relève des ventes.

Activités cycliques et sur mesure

Son activité est cyclique. Les quinze premiers jours de chaque mois, il doit effectuer le montage des comptes d'exploitation et faire un «reporting», autrement dit : rassembler les éléments d'un tableau de bord pour comparaisons. En fin d'année, il travaille de concert avec le service financier pour dresser un bilan complet de l'activité. En plus de ces missions, le contrôleur de gestion intervient, à la demande de la direction, sur des opérations spécifiques. Il peut ainsi budgéter ou étudier le retour sur investissement d'un projet. «Nous devons constamment nous remettre en question pour faire évoluer nos systèmes informatiques. Nous venons, par exemple, de créer un nouvel outil d'analyse pour notre nouveau label Éco-jardinier. Nous pouvons ainsi étudier l'impact de ce repère visuel sur la vente des produits estampillés», explique Élodie Palfer-Sollier.
La multiplicité de ces tâches exige plusieurs qualités. Si la rigueur dans le travail est obligatoire, le contrôleur doit aussi être pédagogue et diplomate. Valérie Mouafik est responsable contrôle de gestion au sein de la Guilde des Lunetiers. Dans cette coopérative qui regroupe les enseignes Krys, Vision originale, Visionplus, Lynx et Entendre (soit 3 080 points de vente), ainsi qu'une centrale d'achats fournissant 1 200 autres points de vente, elle assure également le poste de conseil auprès du réseau: «Je participe à des sessions de formation auprès de nos adhérents sur l'optimisation de la gestion de leurs points de vente. Je dois, en outre, faire du conseil proactif.»

Une force de proposition

En fonction de la taille de l'entreprise dans laquelle il travaille, le contrôleur de gestion peut donc se voir attribuer d'autres fonctions. Plus la société est petite et plus les tâches sont diversifiées. Il peut être chargé de la mise en place du progiciel de gestion intégrée, ou participer àl'élaboration des prévisions de trésorerie. Le contrôleur de gestion doit être indépendant et «propositionnel». Pour Caroline Veillet, contrôleuse de gestion chez Sherpa, l'enseigne de distribution alimentaire implantée en montagne: « Il ne suffit pas d'étudier les paramètres, il faut trouver des solutions pour améliorer la gestion.» Même si l'enseigne ne compte pas de magasin en propre, elle intervient auprès des adhérents de manière détournée. Ainsi, il y a quelques années, elle a remarqué, en comparant le montant dépensé par les membres pour les assurances, que les tarifs allaient du simple au quadruple. Elle s'est alors rapprochée d'une compagnie d'assurances pour négocier un contrat type. «Les difficultés de trésorerie à l'intersaison sont l'un des problèmes récurrents de nos adhérents. Même si cela ne touche que 10% d'entre eux, nous faisons en sorte de trouver des solutions pour tous. Nous intervenons alors auprès de Prodim, notre centrale d'achats, pour lui demander de proroger certaines traites. Nous sollicitons également, auprès des banques de nos adhérents, des facilités de paiement ou des refinancements. Dans certains cas, notre groupe a pu aller jusqu'à se porter caution», confie-t-elle. En analysant tous les paramètres, le contrôleur de gestion est encore celui qui fait le lien entre le terrain et la direction. Source de profit, ce poste fait de plus en plus l'objet de recrutements. En février 2005, l'Apec a enregistré une croissance du nombre d'offre d'emplois de 31% sur les douze derniers mois, avec, tous secteurs confondus, plus de 4 129 postes proposés.

Caroline Faquet



L'essentiel de la fonction

Le cursus de formation
> Bac + 5, ce niveau d'études peut passer par une grande école de commerce et de gestion, une formation universitaire: maîtrise en sciences économiques,maîtrise en science de gestion, maîtrise en sciences et techniques comptables et financières, et diplômes du 3e cycle commeles DESS ou unDEAen contrôle de gestion.
> Les IEP proposent également des sections économie et finances.
> Enfin, les diplômes de la filière comptable (DESCF) sont également appréciés par les employeurs.
> Les formations courtes comme le DUTgestion des entreprises correspondent davantage à un poste d'assistant.

Les missions
>Collecter et analyser des chiffres financiers et comptables.
> Participer à l'élaboration des objectifs d'un département, d'un service ou d'un magasin à partir des éléments financiers et comptables.
>Trouver des solutions pour atténuer les faiblesses de la société.
>Améliorer les performances de l'activité en déterminant les postes d'optimisation.


La rémunération annuelle
> Jeune diplômé: de 25 à 30 K€
> Jeune cadre: de 30 à 50 K€
> Cadre confirmé: de 50 à 80 K€

Les qualités requises
> La rigueur, face à la compilation de milliers de chiffres.
>Un excellent sens de l'analyse, pour interpréter les forces et les faiblesses de l'entreprise.
> La diplomatie, pour préconiser des solutions.
> La mobilité, car le contrôleur de gestion est souvent amené à se déplacer dans les magasins ou les filiales de la société.


Les évolutions possibles
>Directeur du contrôle de gestion.
>Contrôleur de gestion groupe.
>Directeur financier.
>Directeur administratif et financier.
>Directeur d'un centre de profits.
>Directeur de l'audit.



©Lahcène Abib

«Le contrôle de gestion est un service au service des autres. C'est un métier d'analyste minutieux dont l'expertise contribue à la performance et à la croissance de toute l'entreprise.»
Élodie Palfer-Sollier, responsable du service contrôle de gestion et audit interne chez Botanic.

Son CV
? Bac + 5, prépa HEC et Sup de co à Nice
? 1995 : commissaire aux comptes dans le cabinet d'Audit Salustro Reydel à Paris (désormais dans le groupe KPMG)
? 1999 : responsable de la comptabilité de Botanic
? 2002 : responsable du service contrôle de gestion et audit interne de Botanic
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

445 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X