emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Coronavirus : 3 mois de loyer annulés pour les petits commerces

 | par Nathalie Perrier

Coronavirus : 3 mois de loyer annulés pour les petits commerces
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Les TPE contraintes de fermer suite à l’arrêté du 15 mars 2020 mettant en place le confinement pourraient bénéficier d'une annulation de trois mois de loyers. C'est une demande des principales fédérations de bailleurs, de la Fédération français de l’assurance et de la Caisse des dépôts et consignations

C'est une bouffée d'air pour les petits commerces. Les principales fédérations de bailleurs (la FSIF, l’AFG, l’ASPIM, le CNCC), la Fédération français de l’assurance (FFA) et la Caisse des dépôts et consignations (CDC) demandent à leurs adhérents d'annuler trois mois de loyers pour les TPE contraintes de fermer suite à l’arrêté du 15 mars 2020 mettant en place le confinement.
 
 
Cette demande fait suite à la réunion organisée le 17 avril par Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, entre les principales fédérations de bailleurs commerciaux, la FFA et la CDC pour évoquer la mise en œuvre des engagements pris le 20 mars en matière de reports de loyers.
 
 
« L’annulation des trois mois de loyers pour les TPE contraintes de fermer est un geste de solidarité très important qui va permettre de soulager la trésorerie des petites entreprises », a déclaré Bruno Le Maire.
 

Un code de bonne conduite entre propriétaires et locataires

 
Concernant les autres entreprises fragilisées par la crise économique et sanitaire, les fédérations de bailleurs souhaitent que leurs adhérents engagent des discussions avec leurs locataires en difficultés pour réduire la tension sur leur trésorerie, « en adaptant au cas par cas la réponse, et les aménagements qui pourraient être accordés ».
 
 
Enfin, les fédérations de bailleurs, la FFA et la CDC appellent les fédérations de commerçants à rédiger avec elles, sous l’égide du ministre de l’Economie et des Finances, un code de bonne conduite des relations entre les propriétaires et les locataires commerciaux dans le cadre de la situation de crise économique.
 
 
Le ministre de l’Economie et des Finances nommera un médiateur pour veiller à la bonne application de ce code, et au règlement amiable des différends qui pourront naître entre propriétaires et locataires de commerces. 
 
« Je nommerai un médiateur qui accompagnera les commerçants et les bailleurs dans la rédaction d’un code de bonne conduite, afin de gérer de manière équilibrée les situations des autres entreprises en difficulté du fait de la crise, a indiqué Bruno Le Maire. J’appelle les commerçants à travailler avec les bailleurs et le médiateur sur ce code et sur sa mise en œuvre. »
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Les compétences attendues chez les cadres : la polyvalence est de mise

Les compétences attendues chez les cadres : la polyvalence est de mise

Ingénieur en intelligence artificielle : c’est quoi ce métier ?

Ingénieur en intelligence artificielle : c’est quoi ce métier ?

BTP en milieu tropical : une spécificité mis en évidence par un Campus d’excellence

BTP en milieu tropical : une spécificité mis en évidence par un Campus d’excellence

Nathan, franchisé, de la boulangerie à la coiffure

Nathan, franchisé, de la boulangerie à la coiffure

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1810 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X