emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Coronavirus : deux entreprises inventent des visières d'hygiène pour chantier

 | par Nathalie Perrier

Coronavirus : deux entreprises inventent des visières d'hygiène pour chantier
DR
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour répondre aux besoins des entreprises, deux PME françaises ont imaginé deux visières d’hygiène de chantier. 

Alors que la pandémie de coronavirus est loin d’être terminée, la priorité pour les entreprises demeure la protection des salariés. Afin de pallier la pénurie de masque et mieux répondre aux besoins spécifiques des entreprises, deux entreprises basées en Pays de la Loire, Protecthoms, expert en distribution d'Équipements de Protection Individuelle (EPI) et RBL Plastiques, viennent de concevoir et de mettre sur le marché une visière de protection de chantier. 
 
Cet équipement de protection recouvre l'ensemble du visage et du cou. C'est une visière d'hygiène transparente souple à clipser sur tous les casques de chantier ou sur toutes les casquettes. Elle garantit le confort et la sécurité des utilisateurs en bloquant la contamination par les voies respiratoires et cutanées du visage.
 
« Cette innovation répond d'abord aux besoins des entreprises de continuer à sécuriser les conditions de travail de leurs collaborateurs, expliquent les entreprises. L’objectif est de leur permettre de poursuivre leur activité ou de la reprendre après cette trêve sanitaire de deux mois, alors même que la pénurie des masques se fait encore sentir »
 

Une production locale qui favorise les circuits-courts

 
La co-conception, la co-fabrication et la co-distribution organisées en l'espace de 10 jours par les deux sociétés ligériennes ont permis de favoriser les circuits courts et de s'affranchir de toutes dépendances de fournitures de matière. La capacité de production conjuguée des deux entités est de 500 000 kits par semaine. Pas moins de 250 000 visières ont été livrés le 15 avril.
  
« Nos deux entreprises ont activé leur Projet RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) et ainsi prouver toute la valeur des circuits courts et d'une réflexion économique qui privilégie d'abord les ressources locales et un contrat équitable pour tous les acteurs, concluent les deux chefs d’entreprise. C'est une piste essentielle pour retrouver, comme l'a souhaité le Président Macron dans son allocution du 13 avril, une indépendance industrielle en France ».
 
 
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Quelle place pour les femmes dans l’IT en 2020 ?

Quelle place pour les femmes dans l’IT en 2020 ?

Ciel mon mari est muté dans les Vosges!

Ciel mon mari est muté dans les Vosges!

Le cloud, le big data et la cybersécurité en quête de professionnels bien formés

Le cloud, le big data et la cybersécurité en quête de professionnels bien formés

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

469 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X