emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Coronavirus : "une chute inédite de l'activité" selon l'Insee

 | par Nathalie Perrier

Coronavirus : une chute inédite de l'activité selon l'Insee
The businessman on newspaper
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Les chefs d'entreprise ont le moral en berne. L’enquête menée mensuellement par l’Insee confirme la chute inédite de l'activité économique pour le mois d’avril. 
La crisé économique est là, et bien là. L’enquête menée mensuellement par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) relève une chute inédite de l'activité économique pour le mois d’avril.
 
 
Sans surprise, les chefs d’entreprise ont le moral en berne. Leur opinion sur les perspectives d’activité atteint « des points bas jamais explorés jusqu’alors par les enquêtes de conjoncture ». Cet indicateur, en effet, perd 32 points en avril, après avoir déjà baissé de 11 points en mars, et tombe à 62 points. « L’ampleur de cette chute sur un mois est également inédite : en octobre 2008, après la faillite de Lehman Brothers, l’indicateur n’avait diminué que de 9 points », ajoute l’Insee.
 

Les services et le commerce particulièrement impactés

 
La dégradation survenue en avril est particulièrement nette dans les services (– 37 points) et le commerce de détail (– 23 points). Dans l’industrie, avec une chute brutale et inédite de 16 points, l’indicateur atteint un point bas qui n’a été dépassé qu’à deux périodes : pendant toute l’année 1993, puis de fin 2008 à août 2009.
 
 
Le climat de l’emploi se dégrade également de manière brutale : il chute de 24 points, après en avoir perdu 10 en mars, soit sa plus forte baisse depuis 1991.
 
 
L’Insee confirme, par ailleurs, l’impact du confinement sur l’activité économique, de l’ordre de 3 points de produit intérieur brut (PIB) annuel par mois de confinement. « L’impact global du confinement sera certainement supérieur, car la reprise ne sera a priori pas immédiate et sera probablement d’autant plus lente que la durée du confinement aura été importante », ajoute l'Insee. 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Un campus 100% numérique

Un campus 100% numérique

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

La transformation de l’entreprise, clé d’une réussite en 2021

La transformation de l’entreprise, clé d’une réussite en 2021

Les accélérateurs comme soutien au déploiement des start-up

Les accélérateurs comme soutien au déploiement des start-up

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8975 offres d’emploi en ligne

Fermer X