emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Crise et recrutement (5) : « En temps de crise, le CV n’est pas adapté »

Crise et recrutement (5) : « En temps de crise, le CV n’est pas adapté »
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
En temps de crise, aiguisez vos outils. S’il reste nécessaire le CV n’est plus suffisant, car les entreprises vont avoir davantage recours à la cooptation. Mobilisez tous vos réseaux.

Le recrutement ne devrait pas faire exception. A l’heure de la crise, les coûts serrés et les entreprises vont privilégier les solutions les moins coûteuses dans ce domaine aussi. C’est, du moins, la conviction d’Alain Portmann, directeur général directeur général de Dirigeants et partenaires, un cabinet de coaching et d’outplacement, qui aide des salariés à retrouver du travail : « les firmes vont hésiter à utiliser les services des cabinets de recrutement et devraient avoir de plus en plus recours à la cooptation. Le réseau va prendre une importance encore plus grande qu’aujourd’hui ». Les études de l’Apec (Enquête Apec Mobilité des cadres 2008) montrent déjà que les relations personnelles contribuaient, en 2007, en pleine euphorie, à près d’un tiers (31 %) des embauches. En plein marasme économique, en 1993, ce taux était de 43 %. Il y a fort à parier que le taux de 2009 retrouve ces sommets.

Savoir se vendre
La crise implique aussi que le salarié en recherche d’emploi ou souhaitant quitter son entreprise devra savoir se vendre. Le candidat est quelqu’un qui sollicite un travail. Pour cela, il doit se faire connaitre et rencontrer des gens. Dans cette optique, l’envoi du seul CV accompagné d’une lettre de motivation n’est plus suffisant car leur rendement est médiocre. Tout comme l’investissement que le candidat y met.
Il ne faut donc pas s’en priver, mais cela ne donnera pas grand chose. “En temps de crise, le CV n’est pas adapté, confirme Alain Portmann. D’autant que c’est un outil à destination des professionnels du recrutement. Les opérationnels ne les lisent pas”. Or, ceux-ci sont à l’origine de nombreuses embauches. Il faut préparer dès aujourd’hui un mini CV très synthétique, facile à lire, à retenir et à utiliser

Passer du temps à rencontrer des gens
En temps de crise, le bon chercheur d’emploi doit aussi passer du temps à rencontrer des spécialistes de sa fonction et de son secteur. Le but ? Se démarquer de la concurrence. Pour cela, il est important de visiter tous les forums et autres salons consacrés au champ d’activité souhaité. Cette opération est nécessaire pour connaître tous les acteurs de son monde. Certains candidats se font recruter car ils sont connus de tous. Considérés comme très investis dans leur secteur par les recruteurs, ceux-ci se sentent rassurés.

Utiliser Internet
Selon l’étude de l’Apec sur la mobilité des cadres paru en juin 2008, Internet a permis à 36 % des cadres de trouver un emploi. Ce taux était de 15 % en 2003. C’est dire si la toile doit aussi devenir le terrain privilégié de manoeuvres. Il faut s’inscrire à tous les jobboards généralistes existants sans négliger les sites hyperspécialisés de votre domaine. C’est le premier point.
Ensuite, il faut s’inscrire à tous les réseaux sociaux sur Internet comme LinkedIn, Viadeo ou Ziki. Dans le même temps, ouvrir son blog peut être payant car il permet de se créer une image de marque de spécialiste.Tous comme la rédaction d’articles dans les journaux, l’écriture d’un livre pour les spécialistes d’un sujet. Bref, il faut se rendre visible.
Dernier conseil : pour se faire épauler, il ne faut pas rester dans son coin. Il existe une multitude d’associations ou d’organisation gratuites (Apec, ANPE, association de cadres, anciens des universités) ou payantes (outplaceurs) qui fédèrent les énergies. Il faut s’y abonner et participer à leurs rencontres. C’est comme cela que lorsqu’une opportunité verra le jour, le candidat sera en pole position !

 

Gwenole Guiomard

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4707 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X