emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans l'industrie, Travailler dans l'industrie

Cybersécurité : plus de mille postes d’informaticiens à pourvoir

 | par 

Cybersécurité : plus de mille postes d’informaticiens à pourvoir
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

A l’heure du tout numérique, les cyberattaques et les pirates du net sont plus que jamais d’actualité. Pour se défendre, les entreprises recherchent des spécialistes de la cybersécurité.

La numérisation grandissante de pans entiers de la société s’accompagne de cyber-risques croissants. Parmi les profils d’informaticiens qui sont très recherchés cette année – entre 53 800 et 58 000 seront recrutés en 2018 selon les récentes prévisions de l’Association pour l’emploi des cadres, l’Apec – les experts de la cyber-sécurité se hissent donc en tête. « Le marché est en forte croissance, tous les projets numériques en cours s'accompagnent d'un volet de sécurité informatique, qui est devenue hautement stratégique. Les entreprises qui fournissent les solutions de sécurité et les entreprises qui les consomment recherchent énormément de personnes », souligne Tanguy de Coatpont, directeur général France de Kaspersky Lab. Les cyberattaques massives telles que WannaCry en 2017, qui avait touché plus de 300 000 ordinateurs dans 150 pays, ont d’autant réactivé le mouvement. Les professionnels attendus sont des ingénieurs en recherche et développement, des consultants sécurité, des analystes…

Plus de 1 400 postes à saisir

Le Syntec numérique, le syndicat professionnel qui réunit les entreprises de services du numérique (ESN), les éditeurs de logiciels et les sociétés de conseil en technologie, avait commandé une étude portant sur les « Formations et compétences en France sur la cybersécurité » en mai 2017. Il en ressortait que 1 400 postes seraient créées d’ici 2020 dans la cybersécurité. Mais le nombre d’emplois potentiels est bien plus important si on prend en compte tous les secteurs autres que l’informatique qui peuvent être intéressés par le recrutement d’experts de la sécurité. « Les entreprises privées et les établissements publics amenés à gérer des données sensibles ont besoin de telles compétences. Je pense notamment aux banques, assurances, hôpitaux, à des ministères comme ceux de la Défense ou des Finances, par exemple », relève Neila Hamadache, déléguée à la formation au Syntec Numérique. L’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information, l’ANSSI, a en ce moment une cinquantaine d’offres d’emplois sur son site.

Renforcer l’attractivité

Comme les emplois sont nombreux les candidats sont rares … et chers. « Tous les acteurs de la protection informatique cherchent les mêmes professionnels. Les salaires sont donc un peu plus élevés que dans d’autres domaines », note Tanguy de Coatpont. La rémunération brute moyenne dans l’informatique est déjà plus élevée que dans la moyenne des autres secteurs, selon les calculs du Syntec numérique, à 49 400 euros contre 34 600. Les salaires sont aussi élevés car la cybersécurité est un secteur d’expertise, même si les entreprises embauchent aussi des débutants. L’étude de 2017 sur les formations et compétences en cybersécurité avait également permis de dresser une cartographie des offres de formations dans le domaine en France. Ainsi, environ 150 formations initiales existent sur le territoire, de la licence au niveau master, avec une concentration dans les régions Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Bretagne, mais également une présence importante dans chaque grande ville. « Le nombre de formations est suffisant et elles sont d'un bon niveau. Mais malgré un taux de remplissage moyen de 83%, elles souffrent encore d’un problème d’attractivité. Les jeunes ne font pas forcément le lien entre l’actualité, comme les cyberattaques massives, les enjeux et les métiers qui sont derrière », explique encore Neila Hamadache. Si la cybersécurité manque de bras, c’est aussi parce qu’elle ne touche pas une grande partie de la population : seules 11% de femmes y travaillent. Les entreprises et la branche investissent donc pour sensibiliser et attirer plus de jeunes dans le secteur.

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Assurance : comment se porte le recrutement ?

Assurance : comment se porte le recrutement ?

Le groupe Auchan accentue la visibilité de ses annonces pour les travailleurs handicapés

Le groupe Auchan accentue la visibilité de ses annonces pour les travailleurs handicapés

BTP : quelle insertion pour les personnes handicapées ?

BTP : quelle insertion pour les personnes handicapées ?

La construction métallique va recruter 3000 personnes

La construction métallique va recruter 3000 personnes

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1119 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X