emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

De bonnes opportunités de carrière dans les TIC

De bonnes opportunités de carrière dans les TIC
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Dans quelques semaines, les futurs bacheliers devront choisir vers quelles études et métiers ils veulent s’orienter. Les cursus dans l’informatique et le numérique sont des choix porteurs explique Nelly Rouyres, co-présidente de la commission communication de l’association Pasc@line. Interview.

 

« Quel métier ai-je envie de faire ? Vers quelles études vais-je m’orienter ? » En janvier, les futurs bacheliers doivent avoir trouvé des réponses à ces questions car, à partir du 20, s’ouvrent les inscriptions post-bac. Un exercice pas forcément facile. Ils sont peu nombreux à savoir ce qu’ils veulent faire. Très jeunes, ils aspiraient à des carrières de pompiers, policiers ou instituteur, mais avec le temps, le monde de l’entreprise s’est peu à peu éloigné, et l’indécision s’est installée. Manque d’information, de visibilité, peut-être. A l’occasion du salon APB Admission Postbac, une conférence sur « les métiers de demain qui recrutent »* devraient leur redonner la vue. Nelly Rouyres, co-présidente de la commission communication de l’association Pasc@line dont l’objectif est de promouvoir les métiers d’ingénieurs et de cadres dans le domaine des TIC, y interviendra. « Les carrières scientifiques souffrent d’une image peu attrayante, précise-t-elle. C’est l’informaticien toute la journée derrière son ordinateur, le chimiste avec sa pipette. Et pourtant tout cela est faux. Les métiers sont très variés » poursuit-elle.

 

Emploi-Pro - Pourquoi avez-vous voulu être présent dans ce salon ?

Nelly Rouyres : « Avant tout pour mieux faire connaître les carrières scientifiques. Beaucoup choisissent la filière scientifique au lycée. Mais après, nous les perdons. Ils se dirigent vers des métiers tertiaires et choisissent donc une école de commerce ou ils s’orientent vers le droit. Et au final, ils ne sont pas si nombreux à intégrer des cursus de sciences dures à la fac ou à choisir des écoles d’ingénieurs. Les métiers techniques ne leur paraissent pas assez fun. Je pense particulièrement aux métiers ayant trait aux technologies de l’informatique et de numérique. Informaticien, c’est passé des heures devant son ordinateur, être très peu social. Tout cela est faux. Mais le pire, c’est que ces images préconçues sont très dommageables tant pour des jeunes qui auraient pu s’épanouir dans ses carrières que pour les entreprises françaises. Beaucoup d’innovations passent par le numérique. Et avec le numérique, c’est simple, l’on a une idée et la mise en place est rapide. Le problème réside dans le manque de main-d’œuvre. Beaucoup d’entreprises ont des besoins, des projets, mais manque de ressources ».

 

Emploi-Pro - Avec un diplôme dans l’informatique, où peut-on travailler ?

Nelly Rouyres : « Partout. Il y a bien sûr des opportunités dans l’industrie technologique, mais pas seulement. Le numérique a révolutionné tous les secteurs : transports, énergie, santé, automobile, aéronautique… Les compétences en informatique sont très prisées et cela dans tous les domaines ».

 

Emploi-Pro – Quels sont les métiers que l’on peut exercer après un cursus en informatique et en technologies du numérique ?

Nelly Rouyres : « Là encore, les opportunités sont très diverses. Un diplômé peut œuvrer à la conception d’un produit, le suivre, l’exploiter, contrôler. En général, les Bac + 2, les diplômés d’IUT ou de BTS, et les Bac + 3, les titulaires de licences professionnelles, s’occupent en général d’exploiter et de contrôler un produit technologique. Les ingénieurs sont plus demandés dans la phase de conception, celle de la recherche et du développement. Et puis, la façon d’exercer son métier évolue. On ne raisonne plus uniquement sur le développement d’un produit mais l’on pense à ses usages, à quoi cela va pouvoir servir, comment cela va être utilisé. Les formations sont donc plus ouvertes et très complètes pour bien préparer à ses métiers. Il y a dorénavant un fort contenu sociologique. Après de façon plus concrète, comme je l’ai souligné, ces compétences acquises peuvent être utilisés partout. Dans le domaine des énergies renouvelable, le pilotage de centrale passe par le numérique. Nous avons aussi besoin de personnes qui sachent concevoir des capteurs, traiter les informations. Dans le transport, hier, on arrivait pour attendre son bus, on ne savait pas combien de temps on allait patienter. Aujourd’hui, les minutes d’attente s’affichent : ce petit changement du quotidien passe par le numérique, par des hommes et femmes qui ont mis au point, et exploitent cette technologie. Il y a aussi au niveau de la billettique et des moyens de paiement sur le web, des personnes qui élaborent des logiciels de paiement en ligne ».

 

Emploi-Pro : Les opportunités de progression de carrière dans les TIC sont-elles importantes ?

Nelly Rouyres : « Oui, elles sont très grandes. Pour mieux illustrer mon propos, je vais vous narrer l’histoire d’un jeune ingénieur que je connais. Il s’occupe de la biométrie et a développé un logiciel qui en permettant l’analyse d’empreintes digitales empêche les fraudes. Il a vendu sa technologie au gouvernement indien qui veut l’utiliser dans le cadre d’utilisation de comptes bancaires ou de versement de prestations sociales. Il est parti en Inde pour la mise en place. Et tout cela alors même qu’il travaille dans une très petite structure ».

Propos recueillis par Lucile Chevalier

* Conférence se tenant le samedi 7 janvier de 12 h à 12 h 45   dans la salle de conférence n° 2 dans la Grande Halle de la Villette, à Paris.

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4921 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X