emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Les métiers dans le BTP

Découvrez les métiers de l’immobilier

 | par 

Découvrez les métiers de l’immobilier
Le secteur de l'immobilier recouvre des métiers très variés.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

L’immobilier brasse un large éventail de métiers. De l’agent immobilier au spécialiste en viager en passant par le promoteur, focus sur les différentes professions du secteur.

L’agent immobilier

Il met ses compétences au service des locataires qui cherchent un bien à louer ou des propriétaires qui souhaitent mettre un bien en location. L’agent immobilier propose aussi une sélection de biens à vendre à ses clients, se charge des visites, des négociations. C’est lui qui assure le suivi du dossier jusqu’à la signature définitive. Le métier d’agent immobilier est régi par la loi Hoguet du 2 juillet 1970. Il doit détenir une carte professionnelle.

 

Le gestionnaire de biens

Il prend en charge la gestion locative de biens immobiliers pour des propriétaires qui souhaitent déléguer ce service. Il doit néanmoins détenir un mandat écrit de ses clients. Il peut alors rédiger le bail commercial et en assurer la sécurité juridique. Il réalise également l’état des lieux, encaisse les loyers, délivre les quittances et fait exécuter les réparations éventuellement nécessaires. Il doit se conformer aux règles de la loi Hoquet du 2 juillet 1970 qui l’oblige à détenir une carte professionnelle.

 

Le syndic de copropriété

Il prend en charge l’administration de l’immeuble et des équipements collectifs pour les comptes de copropriétaires. Il fait respecter le règlement de copropriété et exécute les décisions de l’assemblée générale. Il doit aussi accomplir tous les actes nécessaires à la bonne conservation de la copropriété. Pour exercer, le syndic doit détenir une carte professionnelle.

 

L’expert immobilier

C’est lui qui estime la valeur d'un bien immobilier, quel qu'il soit. Son expertise doit être rigoureuse, impartiale et il se doit de respecter le secret professionnel. Au niveau européen, une certification officielle, Recognised European Valuer, reconnaît la compétence des experts. La profession n’est pas une activité réglementée, elle peut être exercée sans justifier d’aucun diplôme ou qualification particulière. Pour autant, la mission nécessite de nombreuses compétences en termes juridiques et techniques.

 

Le diagnostiqueur immobilier

Le nombre de diagnostics techniques ne cesse de croître (amiante, plombe, termites) et de s’imposer lors de la vente d’un bien immobilier ou de sa mise en location. Pour acheter, louer, gérer ou estimer un bien, il est donc de plus en plus nécessaire de faire appel à un diagnostiqueur. La profession, apparue à la fin des années 1990 lors de la mise en place de la loi Carrez, est devenue un métier à part entière du secteur de l’immobilier.

 

Le conseiller en immobilier d’entreprise

Il s’adresse aux investisseurs institutionnels ou privés, aux promoteurs et met à leur service un savoir-faire technique très spécifique. En matière de bureaux, d’entrepôts, de locaux d’activités, ou d’usines, il est en mesure de réaliser les études de rentabilité, d’effectuer la prospection, la commercialisation et de trouver les financements. Il est à même de gérer toutes les formalités et fait également le lien avec les administrations.

 

Le promoteur immobilier

Il recherche le terrain, définit la réalisation, conçoit les plans en coordination avec les architectes, obtient des autorisations administratives nécessaires au projet, effectue les appels d’offres pour trouver les entreprises qui construiront les bâtiments, s’occupe de la commercialisation des programmes, soit en vendant les lots ou en les louant. Il s’occupe aussi de trouver les financements. Il supporte le risque financier et la responsabilité juridique d’un programme. Il doit d’ailleurs produire des garanties relatives à sa responsabilité civile professionnelle.

 

L’aménageur foncier

Il définit les possibilités de division d’un terrain dans le but de le lotir et de l’aménager avant de le vendre par lots. Il étudie donc les différents documents d’urbanisme locaux. Il doit aussi monter un projet de lotissement cohérent, établir des plans de division. Il se charge de faire réaliser les travaux d’aménagement nécessaires au lotissement.

 

Le spécialiste en location de vacances

Il loue et gère les locations saisonnières meublées, appartenant à des propriétaires. Ses missions portent essentiellement sur la recherche de locataires, la rédaction des contrats de location, l’état des lieux et l’inventaire lors de la remise et de la restitution des clés, l’encaissement des loyers et des charges ainsi que l’entretien des biens proposés à la location.
La loi Hoquet du 2 juillet 1970 l’oblige à détenir une carte professionnelle.

 

Le mandataire en fonds de commerce

Ses compétences et son savoir-faire permettent à ce spécialiste de vendre tout type de fonds de commerce mais certains se sont spécialisés dans des branches d’activité comme les hôtels, les restaurants, les pharmacies. Il développe également la négociation d’emplacements commerciaux.

 

Le spécialiste en viager

Il expertise le bien qui lui est confié par mandat, évalue le bouquet, la rente, apporte des conseils juridiques, fiscaux et techniques à tous les niveaux de la transaction, de la recherche de l’acquéreur à l’acte définitif, en passant par toutes les démarches administratives. Le spécialiste en viager doit se conformer aux règles de la loi Hoguet du 2 juillet 1970 et détenir une carte professionnelle.

 

Le marchand de bien

Ce professionnel achète en son nom et de façon habituelle des biens immobiliers qu’il réhabilite avec le concours d’architectes ou de techniciens maîtres d’œuvre agréés pour les revendre. Il participe ainsi à l’entretien du parc ancien. Il est tenu par des obligations légales liées à son statut de commerçant.

 

Le spécialiste en affaire rurale et forestière

Il s'agit d'un agent immobilier spécialisé dans la transaction de terres agricoles, viticoles, de bois et de forêt. Ses activités s'étendent généralement à la gestion de ces biens pour le compte de ses clients propriétaires.

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Actuaire : une profession où il n'y a pas de chômage!

Actuaire : une profession où il n'y a pas de chômage!

Banque : des centaines de poste en alternance à pourvoir

Banque : des centaines de poste en alternance à pourvoir

Révolution digitale : le manager-leader est mort!

Révolution digitale : le manager-leader est mort!

BTP : des inquiétudes malgré les bons chiffres de 2018

BTP : des inquiétudes malgré les bons chiffres de 2018

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5243 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X