emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires de la grande distribution

Des négociations salariales houleuses s'engagent dans la Grande Distribution

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Samedi dernier, le 9 avril, les employés du groupe de grande distribution Carrefour étaient en grève. Ils exigent une revalorisation de l’augmentation salariale initialement prévue. LSA, dans son édition du 14 avril, revient sur cette problématique qui touche une grande majorité des salariés du secteur.

Un combat s’est engagé entre les salariés et les dirigeants de Carrefour sur la question du salaire. Le 9 avril dernier, 80 % des salariés étaient en grève, selon Serge Corfa, délégué CFDT. LSA en présente les détails dans son article « Les négociations salariales à la peine », dans son édition du 14 avril.

En effet, malgré la reprise économique, les patrons de la grande distribution hésitent à augmenter les salaires. Chez Carrefour, ils prévoient deux fois 1 %, soit une augmentation qui n’atteint pas celle de l’inflation (1,8 % pour 2011) et du coût de la vie. Pourtant, des hausses de salaires plus importantes semblaient avoir été envisagées au début de l’année 2011. Elles étaient de 2,6 % en moyenne, pouvant aller jusque 3,26 %.

Ainsi pour les salariés de Carrefour, c’est la goute qui a fait déborder le vase. Et cette situation tendue sur les augmentations de salaire est générale dans la Grande distribution : par exemple, Décathlon propose une majoration de 21 euros pour les salariés non bénéficiaires du Smic, ou encore Auchan qui prévoit de rehausser les salaires de + 0,4 % le 1 er mai, puis de + O,5 % le 1 er septembre.

En revanche, il existe tout de même deux heureux chanceux dans ce secteur : Monoprix et Casino recueillent l’unanimité des signatures avec leur proposition. Monoprix donne des augmentations générales de salaires de 2,5 % pour les salariés ayant plus de 18 mois d’ancienneté et de 2,3 % pour les agents de maîtrise et les cadres. Et du côté de Casino, de 2 % à 2,5 % d’augmentation ont été conclus.

Laura Maubrey

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

390 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X