emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Des salariés démotivés

Des salariés démotivés
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Plus de la moitié des entreprises européennes a constaté une baisse importante de l’engagement de leurs salariés à la fin du 2e trimestre 2010, d’après une étude d’Hewitt.

Seulement 16 % des entreprises interrogées déclarent avoir vu l’engagement de leurs salariés s’accroître au cours de l’année passée. Et au moins la moitié, à l’inverse, déclarent constater une baisse significative de l’engagement de leurs employés au cours du 2 e trimestre 2010.

L’étude menée par le cabinet de conseil Hewitt, en mai dernier, a porté sur 150 entreprises à travers l’Europe. L’engagement est définit comme une notion regroupant la mobilisation des salariés pour la réussite de l’entreprise, la fierté d’appartenance et la fidélité envers l’entreprise.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la crise a porté un sérieux coup sur ces liens qui nouent l’employé à sa boîte. « En cette période où les entreprises demandent aux salariés de les aider à réduire les coûts, d’identifier des axes de croissance, de fluidifier les processus et d’innover plus vite que leurs concurrents, notre étude démontre que la fidélité et l’implication diminue. Dans beaucoup d’entreprises les salariés montrent des signes de fatigue en réponse à la longue période de stress, d’incertitude et de confusion due à la crise économique », analyse Didier Burgaud, directeur de l’activité « engagement des salariés » chez Hewitt France.

La crise est certainement un des facteurs qui plombe l’ambiance. Mais les managers ne sont pas non plus très sensibles au mal être de leurs employés. Comme le souligne l’étude, « les responsables de nombreuses entreprises perçoivent trop souvent la mesure de l’engagement de leurs salariés comme une démarche administrative ou une simple enquête de satisfaction. » Les dirigeants admettent que les enquêtes d’engagement apportent certes des enseignements intéressants mais ces enseignements ne sont pas pris en compte dans la mise en place au quotidien des méthodes de management. Erreur, car comme insiste Didier Burgaud, « les entreprises leaders se différencient des autres, justement parce qu’elles prennent sérieusement en compte l’avis des salariés ». Bichonner ses salariés les conduit à s’impliquer et induit une meilleure production. CQFD.

Lucile Chevalier

Comment motiver ses troupes ?

Le cabinet de conseil  refuse de laisser les dirigeants dans la panade et leur délivre quelques conseils de management pour motiver leurs salariés.

        1.Définir un objectif précis pour les enquêtes d’engagement

        2.Impliquer les salariés dans l’identification d’actions. Les salariés et managers devraient travailler de concert pour identifier et s’accorder sur les actions les plus efficaces pour apporter des solutions aux problèmes soulevés aux vues des résultats de l’enquête.

       3.Comprendre ce qui motive les talents clés des salariés. Il faut utiliser les données collectées pour comprendre ce qui influe sur l’engagement des employés. L.C

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5488 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X