emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur

Développer son réseau pour trouver un job

 | par 

Développer son réseau pour trouver un job
Malika Eboli, coach, fondatrice et dirigeante du cabinet Malika Eboli.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Autant le savoir : il en coûtera une centaine d’entretiens réseau pour obtenir 3 pistes sérieuses et un emploi. Le jeu en vaut, néanmoins, la chandelle. Le job trouvé grâce à son réseau, poste connu de quelques initiés, est souvent plus intéressant que le poste publié dans une offre d’emploi et connu de tous. Voici comment il faut s’y prendre.

 

« Quand un poste se libère ou se crée dans une entreprise, le réflexe premier des managers et opérationnels est de faire passer l’information auprès de leurs collègues et membres de leur réseau. C’est la fameux ‘tu ne connais pas quelqu’un qui…’ », explique Hervé Bommelaer, auteur de Trouver le bon job grâce au réseau, publié par Eyrolles. Ainsi sont pourvus chaque année des milliers de postes, sans que le grand public n’en entende jamais parlé. Selon l’auteur, « 75 % des embauches de cadres confirmés sont réalisées grâce au réseau ».  Il serait dommage de passer à côté de ce marché de l’emploi caché quand on est à la recherche d’un emploi. Surtout qu’en général, ces postes connus des initiés sont plus intéressant que ceux arrivant dans les offres d’emploi. En passant par le réseau, le candidat évite aussi d’être noyer dans la masse. Il est plus visible. Enfin, le demandeur d’emploi adoptant cette démarche tirera plus d’énergie que s’il se contente de répondre aux annonces et attend vainement une réponse. Bref, tout est bon dans le réseau.

 

« Identifier les passeurs »

A condition bien sûr de savoir s’y prendre. Malika Eboli, coach, fondatrice et dirigeante du cabinet éponyme, conseille au demandeur d’emploi « d’identifier les entreprises cibles, celles dans lesquelles il a envie de travailler. Il doit aussi identifier au sein de celles-ci les opérationnels en charge, ceux qui décident d’une embauche. C’est la première étape. Ensuite, dans un second temps, il faut regarder dans son entourage (amis, anciens collègues, anciens camarades de classe) si une personne travaille dans une de ces entreprises ciblées ou est en lien avec un des opérationnels identifiés. Autrement dit : il faut identifier les passeurs, ceux qui vous mettront en contact et vous recommanderont auprès d’autres personnes influentes, et vous rapprocheront de votre cible ». Ainsi grandit le réseau, et se multiplie les opportunités éventuelles, à condition bien sûr, de respecter certaines règles.

 

Ne jamais demander un travail

La première, lors d’un entretien réseau, est de ne jamais demander un travail. Il ne faut pas demander à son interlocuteur ce qu’il n’est pas en pouvoir de donner. Il peut vous apporter des informations, valider votre projet, vous ouvrir d’autres pistes et vous recommander auprès de membres de son réseau. Lui demander un poste le braquerait. Il faut préférer des phrases comme : « J’aimerai exercer mon métier dans le même secteur que vous et je sollicite, à ce titre, vos conseils ».

Règle n° 2 : ne jamais oublier de demander à la fin de l’entretien si votre interlocuteur peut vous mettre en contact auprès de personnes tierces qui pourront vous faire avancer dans votre projet.

Règle n° 3 : entretenir son réseau. Il faut tenir informer les nouveaux membres de son réseau qui vous ont reçu pour un entretien de l’avancée de son projet. Enfin, il faut être patient. La démarche n’est pas immédiate. « Je n’ai connu qu’une personne ayant décroché un poste après son 1er entretien réseau. C’est extrêmement rare. En général, il faut une centaine d’entretiens pour obtenir 3 pistes sérieuses et un poste », conclut Hervé Bommelaer, consultant en outplacement chez Enjeux & Dirigeants.  

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Pour trouver un emploi, multipliez vos compétences !

Pour trouver un emploi, multipliez vos compétences !

Entretien de recrutement : parler et convaincre

Entretien de recrutement : parler et convaincre

Réussissez vos entretiens professionnels !

Réussissez vos entretiens professionnels !

Pascal Haumont, d’ingénieur informatique à comédien formateur

Pascal Haumont, d’ingénieur informatique à comédien formateur

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

16724 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X