emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Diversité : le plan Sarkozy donne des outils pour dépasser les préjugés

 | par Christophe Bys

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Laurent Blivet est chercheur associé à l’institut Montaigne. Il s’intéresse depuis plusieurs années aux moyens d’améliorer la diversité dans les entreprises. Il nous livre son analyse du plan Sarkozy.

 

Vous avez rédigé en 2004 un rapport intitulé l’entreprise et l’égalité positive. Quelques années plus tard, qu’est-ce qui a changé en matière de discrimination ?

 Les entreprises ont pris conscience de l’importance du sujet. La question est passée du statut du gadget à celui de la question de fond. Les entreprises, quelle que soit leur taille, ont mis en place des dispositifs pour lutter contre la discrimination à l’emploi. Beaucoup d’actions ont été menées, notamment en matière de recrutement.

 

Que pensez-vous de l’expérimentation du CV anonyme ?

Il fait partie des bonnes pratiques des recruteurs. Il doit ensuite être adapté au contexte spécifique de l’entreprise (nombres d’offres dans l’année, canaux de diffusion utilisés…). Je n’étais pas en faveur de l’inscription de cette mesure dans la loi, car cela n’aurait fait qu’une loi de plus. C’est impossible d’en mesurer la bonne application.

 

Est-ce efficace ?

Le CV anonyme permet de s’affranchir des préjugés qui ont un impact sur le recrutement. Pendant l’entretien, le candidat et l’entreprise confrontent leur envie de travailler. Les études menées montrent que le candidat a plus de moyens pour prouver ses compétences durant l’entretien. C’est le moment où on peut aller au-delà des stéréotypes ou des réflexes discriminatoires.

 

Quel bilan tirez-vous du plan Sarkozy ?

Investir dans les classes préparatoires est une très bonne chose. Ensuite, il faudra que ce soit bien organisé, avec de bons professeurs, des programmes adaptés. L’ouverture des concours de la fonction publique va aussi dans le bon sens. Je trouve que c’est une très bonne idée d’utiliser la politique d’achat de l’Etat pour influencer les comportements des entreprises. C’est un bon levier. Le plan combine des mesures opérationnelles allant dans le bon sens et une portée symbolique, elle aussi, très importante.

Propos recueillis par

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4880 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X